Actualités / Jeux

Bobby Kotick, PDG d’Activision Blizzard, a été réélu au conseil d’administration

Activision Blizzard fait l'objet d'une enquête de la SEC sur le traitement d'allégations de harcèlement sexuel

À la suite de l’assemblée annuelle des actionnaires de la société hier (21 juin), le PDG d’Activision Blizzard, Bobby Kotick, a été réélu avec succès au conseil d’administration pour une autre année.

Un rapport récent n’a trouvé aucun harcèlement généralisé au sein d’Activision Blizzard entre septembre 2016 et décembre 2021, malgré les patrons de PlayStation, Xbox et Nintendo, les actionnaires de la société et plus de 1 300 de ses employés appelant au retrait de Kotick Parallèlement à cela, un rapport affirme que Kotick était au courant de divers allégations d’inconduite sexuelle pendant des années sans en parler à personne.

Activision Blizzard a également déclaré qu’il « examinera attentivement » s’il convient de proposer un rapport sur la manière dont ils traitent les allégations de harcèlement au travail après que les deux tiers des actionnaires ont voté pour approuver l’idée. La société n’est pas obligée d’agir sur le vote, car il n’était pas contraignant, et le conseil d’administration avait précédemment conseillé aux actionnaires de ne pas approuver le rapport, déclarant à la place qu’il préférerait consacrer du temps à répondre directement aux préoccupations des employés au lieu de créer un autre rapport.

Dans le dossier officiel, plus de 553 millions de personnes ont voté pour réélire Kotick au poste de PDG d’Activision Blizzard, avec seulement 63 millions de votes contre lui. Ce vote permettra à Kotick de servir un an de plus en tant que PDG de la société, à moins qu’il ne démissionne ou ne soit démis de ses fonctions. Une fois la finalisation de l’acquisition par Microsoft effectuée, cela pourrait être une possibilité.

Parmi les autres résultats de l’assemblée des actionnaires, 88% des personnes présentes ont approuvé la rémunération des dirigeants et 95% ont voté contre l’ajout d’un représentant des employés au conseil d’administration d’Activision Blizzard.

Dans d’autres nouvelles, EA Dice a confirmé qu’il ne travaille sur aucun jeu qui n’est pas lié à Battlefield, car il n’a « pas le temps » pour autre chose.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.