Actualités / Jeux

Call of Duty: l’éditeur de Warzone réfute la demande de licenciement de Toys For Bob

Activision Blizzard a repoussé les allégations selon lesquelles le studio Crash Bandicoot 4 Toys For Bob aurait subi des licenciements. Alors que l’équipe de Crash 4 soutient désormais le développement de Call of Duty: Warzone, il n’y a «pas eu de réduction de personnel», et le développeur continuera à travailler sur Crash Bandicoot 4: It’s About Time aux côtés du jeu à succès Battle Royale.

«Les rapports de licenciements chez Toys For Bob sont incorrects», nous dit Activision Blizzard. «Il n’y a pas eu de réduction de personnel récemment au studio. L’équipe de développement fonctionne pleinement et a un certain nombre d’offres d’emploi à temps plein en ce moment. Le studio est ravi de continuer à soutenir Crash Bandicoot 4: It’s About Time et, plus récemment, de fournir une assistance de développement supplémentaire à Call of Duty: Warzone. »

Toys For Bob initialement confirmé le Twitter qu’il soutient le développement du jeu Battle Royale la semaine dernière. Cela a conduit un ancien créateur de personnages indépendant du studio à tweeter que c’était la «fin d’une époque».

En réponse à quelqu’un qui s’est dit heureux que l’équipe ait encore du travail, il a ensuite dit: «Pareil! [Although] tout le monde avec qui je me suis interfacé et avec qui j’ai travaillé a été lâché, je suis très heureux que ce ne soit pas totalement occultant.

Selon Linkedn de Nicholas Kole, il a travaillé avec le studio en tant que concepteur de personnages sur Crash 4 et la trilogie Spyro Reignited, mais a quitté le studio en janvier de cette année.

Il convient de noter qu’il y a toujours place à une mauvaise interprétation de ce que Kole a dit, mais Activision Blizzard a quand même clarifié la situation.

Crash Bandicoot 4 a été lancé sur PC le 26 mars après son arrivée sur PlayStation et Xbox en octobre 2020.

Call of Duty: Warzone, quant à lui, vient de lancer sa troisième saison avec un événement qui a vu Verdansk exploser, ce qui a causé quelques problèmes pour les serveurs du jeu.

Peu de temps auparavant, Activision Blizzard a confirmé que plus de 100 millions de joueurs avaient joué au jeu. Hm, oui, je peux voir pourquoi l’équipe pourrait avoir besoin de soutien pour servir autant de joueurs avec des idées ambitieuses.

{« schema »: {« page »: {« content »: {« headline »: « Call of Duty: l’éditeur de Warzone réfute la demande de licenciements de Toys For Bob », « type »: « post », « category »: « call- of-duty-warzone « }, » user « : { » loginstatus « : false}, » game « : { » publisher « : » « , » genre « : null, » title « : » Call of Duty: Warzone « , « genres »: null}}}}

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *