Playstation

Call of Duty: Vanguard avise Praise Fun WWII FPS

Call of Duty: Vanguard est disponible sur PlayStation 5 et PS4 aujourd’hui, ramenant la célèbre franchise FPS à la Seconde Guerre mondiale. On dirait que cette dernière entrée n’a pas été aussi attendue que d’habitude, mais ce qui est important, c’est la qualité du produit final. Certains points de vente ont eu droit à des copies de révision précoces et ont été autorisés à publier leurs réflexions, ce qui signifie que nous pouvons évaluer si la dernière version de Sledgehammer Games est bonne ou non.

Quant à notre propre verdict PS5, nous venons juste de recevoir le code de révision. Attendez-vous à ce que notre revue Call of Duty: Vanguard PS5 soit mise en ligne à un moment donné la semaine prochaine, écrite par votre serviteur. En attendant, voici une sélection d’autres avis.

La campagne de Call of Duty: Vanguard manque la cible, mais le multijoueur et les zombies font le gros du travail pour placer le titre à une bonne place. Si vous êtes le plus investi dans l’expérience solo, vous pouvez passer l’entrée de cette année, mais si vous êtes dans les autres modes, Call of Duty reste un excellent choix pour le tir, le pillage et l’exécution de zombies.

Dans l’ensemble, Call of Duty: Vanguard est une entrée solide mais banale dans la franchise de longue date. Sur le plan technique, c’est l’un des jeux les plus impressionnants du moment. Au niveau du gameplay, ce n’est rien que vous n’ayez jamais vu auparavant. Pourtant, que vous soyez dans la campagne solo, la suite multijoueur, le mode Zombies ou Warzone, Call of Duty: Vanguard a beaucoup à offrir. C’est un pas dans la bonne direction pour Sledgehammer Games, mais il semble qu’il faudra une deuxième entrée pour que le studio le fasse vraiment sortir du parc.

IGN – 7/10 (Revue solo)

Avec une forte distribution de personnages utilisés à des effets variés pour raconter une histoire qui met à peu près assez de tournure dans les histoires auxquelles elle rend hommage, la campagne solo de Call of Duty: Vanguard est une représentation cinématographique impressionnante de la Seconde Guerre mondiale. Cela dit, mis à part quelques moments marquants éparpillés au cours de ses cinq heures éphémères, la plupart du temps, il joue un peu trop sûr en ce qui concerne la variété des missions pour se sentir comme un vedette de la série. Cela peut sembler et sembler spectaculaire, mais il aurait pu utiliser des sections plus élégantes comme celle de Petrova pour distinguer son gameplay des nombreuses batailles que nous avons menées auparavant.

Le problème avec les jeux Call of Duty est qu’à chaque itération annuelle, vous savez à peu près ce que vous obtenez – et c’est en grande partie le cas ici. C’est à la fois une bénédiction et une malédiction pour Vanguard, cependant. Les éléments de Vanguard semblent être de bons ajouts à la franchise, mais ses idées ne se marient pas toujours bien avec le cadre de la série. Ce cadre est toujours solide et le jeu de tir solide, le multijoueur passionnant et les moments inventifs de la campagne valent la peine d’être recherchés. Mais forcer ces deux parties ensemble expose parfois les coutures dans Call of Duty: Vanguard, affaiblissant les deux parties du jeu plutôt que de pousser l’une ou l’autre au premier plan.

Vanguard, je suppose, s’en sortira bien – Call of Duty s’en sortira bien ! Sa boutique en jeu vendra des tenues idiotes pour ses opérateurs de la Seconde Guerre mondiale. Les skins d’armes coûteux feront rouler l’argent. À mesure que l’écran du menu Call of Duty gonfle, ajoutant un nouveau front sur lequel se battre alors même que nous nous dirigeons vers ce qui sera certainement un hiver difficile, Vanguard fera sa part pour l’effort de guerre. Mais contrairement au matériel source, Vanguard ne vivra pas longtemps dans la mémoire.


Ces notes d’examen sont-elles suffisantes pour vous convaincre de reprendre le jeu ? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *