A la une, Actualités / Jeux, Playstation

Comment la PlayStation 1 a imposé Sony au sommet ?

PlayStation 1

Dans les années 1990, ce sont Nintendo et Sega qui dominent sur la scène du jeu vidéo et des consoles de salons. La 4ème génération de console, celle des console 16-bits, marque la rivalité entre la Super Nintendo et la Mega Drive. Nintendo, voulant prendre de l’avance pour les nouvelles générations de consoles, s’approche de Sony pour étudier un système de lecture de CD-ROM. Les deux sociétés tentent de trouver un accord, mais Nintendo joue un mauvais coup et décide finalement de s’allier avec Phillips pour développer le lecteur de disque.

Sony, déçu de l’attitude de Nintendo ne mettent pas tout de côté et décident finalement de s’en servir pour proposer la Sony Play Station, ancêtre de la Playstation 1. Finalement, rien ne naitra de l’alliance entre Nintendo et Phillips, et le projet de SNES-CD sera abandonné.

Par la suite, des bribes de négociations reprirent entre Sony et Nintendo, mais également entre Sony et d’autres entreprises, mais rien n’y fait : Sony est destiné à aller de l’avant avec son projet, tandis que Nintendo se résigne à délaisser le format CD pour le moment. Ainsi, entre 1994 et 1995, la Playstation, première du nom, envahi le monde. De son côté, Nintendo gardera le format cartouche pour la Nintendo 64, sortie deux ans plus tard.

Le succès de la Sony PlayStation 1

La console de Sony plait au plus grand nombre, à tel point qu’elle devient la console la plus vendue de cette 5ème génération de console, la génération des 32-bits et 64-bits. Elle est pourtant d’emblée en concurrence avec ceux qui dominaient la génération précédente. Sega, avec la Saturn, et Nintendo avec la Nintendo 64, ne feront pas le poids face à la Playstation. La machine de Sony devient la première console de salon à dépasser la barre des 100 millions de ventes. À titre de comparaison, la Nintendo 64 ne se vendra qu’à 33 millions d’exemplaires, contre 9.5 millions pour la Saturn.

La 5ème génération de console est axée sur la démocratisation des jeux en 3D, que Sony met un maximum en avant même s’ils ne sont pas les seuls à en faire. De plus, Sony décide de reprendre l’idée du Rumble Pak, un accessoire conçu par Nintendo à fixer sous la manette de la Nintendo 64 pour apporter les vibrations. Sony inclura le système de vibration dans sa manette DualShock, sortie en 1997, qui ajoutera les deux sticks analogiques et donc les vibrations incluses. Depuis ce jour, toutes les manettes auront systématiquement la vibration incluse.

La PSOne et sa manette DualShock

La naissance d’un univers vidéoludique

Avec l’arrivée un peu inattendue de la PlayStation 1, Sony ne prévoyait certainement pas de s’installer à la plus haute marche des constructeurs de consoles de salons. Aujourd’hui, la PlayStation est la marque la plus vendue dans l’univers des jeux-vidéo, tous modèle confondu. Les 4 premières PlayStation se sont vendues, en tout, à plus de 460 millions d’exemplaires, loin devant les consoles de salon de Nintendo, où bien devant les Xbox de Microsoft, le concurrent principal de Sony aujourd’hui. La PlayStation a apporté avec elle un véritable univers, des boutons représentés par les formes : croix, rond, triangle, carré, imaginés par Teiyu Goto, aujourd’hui connue dans le monde entier, et qui suffisent à reconnaitre la marque de Sony.

Comme pour Nintendo avec Mario, ou Sega avec Sonic, Sony va rapidement trouver sa mascotte avec Crash Bandicoot, sorti en 1996. D’autres licences célèbres vont également voir le jour et/ou se populariser grâce à la PS1. C’est le cas de Resident Evil, Spyro The Dragon, Metal Gear Solid, ou encore Gran Tourismo qui reste le jeu le plus vendu sur la PlayStation 1, avec 10,85 millions d’exemplaire. Le premier épisode de la fameuse licence de jeu de course automobile va véritablement poser les bases du jeu de course et imposer ses innovations.

En 2000, la PlayStation connaitra un petit changement, avec l’arrivée d’une petite sœur. La PSOne, version retravaillée de la console de Sony, plus petite, plus plate, plus arrondie. Elle se vendra à 28 millions d’exemplaire, bien que sa sortie n’arrive que quelques mois avant la sortie de la PlayStation 2. Cette dernière éclipsera la PSOne, et viendra asseoir encore davantage Sony comme LE patron des vendeurs de consoles de salon. La PS2 deviendra LA console la plus vendue de l’histoire, mais ceci, on vous l’expliquera dans un prochain article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *