Nintendo

Critique : FIST : Forged in Shadow Torch (Nintendo Switch)

f-i-s-t-forged-in-shadow-torch-cover-jpeg

FIST est le dernier de ce qui semble être la liste sans cesse croissante des jeux metroidvania. Heureusement, là où tant de jeux sortent et déçoivent dans ce genre, FIST colle plutôt bien l’atterrissage. Cela n’offre peut-être rien pour réinventer la formule, mais cela ne signifie pas que cela ne vaut pas votre temps.

Le plus gros problème avec FIST est de le jouer sur la Nintendo Switch. Il existe de véritables limitations avec le matériel et cela se remarque lorsque, par exemple, le jeu bégaie pour maintenir sa fréquence d’images. Il n’a pas non plus l’air aussi agréable sur la Nintendo Switch que sur d’autres consoles. C’est certes compréhensible lorsqu’on le compare à la PS5 et à la Xbox Series X plus lourdes, mais compte tenu de la façon dont le jeu a généralement du mal à fonctionner, cela ressemble à une honte de plus en plus grande.

L’intrigue est assez simple, mais il y a des tonnes à apprendre et à découvrir en cours de route dans le monde incroyablement riche présenté devant le joueur. Vous incarnez un lapin nommé Rayton dans un monde qui se déroule après une grande guerre, qui l’a laissé dans un triste état. Rayton était pilote de mech pendant la guerre mais a depuis mis ces jours derrière lui. C’est-à-dire jusqu’à ce qu’il soit évidemment rappelé à l’action. Il utilise son gros poing en métal de la guerre susmentionnée pour récupérer son amie kidnappée, la récupérant en un seul morceau.

L’histoire est fascinante et, à la manière de Metroidvania, c’est le monde qui vous entraîne. Il dégouline de néons et chaque arrière-plan est une riche tapisserie à regarder. Honnêtement, j’aimerais voir plus de jeux dans ce monde granuleux de style Zootopia, en explorant davantage sur le animaux anthropomorphes et le monde dans lequel ils vivent.

En dehors de l’ambiance générale et de l’univers présenté, le gameplay est également très amusant. Cela peut commencer un peu lentement, surtout lorsque vous n’avez qu’une seule arme à votre disposition, mais au fur et à mesure que vous progressez et collectez plus d’armes, cela s’accélère vraiment. FIST est vraiment, vraiment difficile. Il y a eu quelques occasions, principalement vers la fin, où cela devient presque un peu trop. C’est faisable, cependant, et pour ceux qui aiment un vrai défi, vous allez certainement adorer cela.

FIST est une metroidvania vraiment agréable qui justifie largement son existence. Ce serait également formidable de voir un peu plus de jeu dans ce monde si le développeur en avait la possibilité. Le seul inconvénient est que le Switch est loin d’être le meilleur endroit pour jouer au jeu grâce au manque de puissance du matériel.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.