Nintendo

Critique : La bataille de Polytopia (Nintendo Switch)

the-battle-of-polytopia-jpg

La bataille de Polytopia est un jeu de stratégie au tour par tour. Peut-être en avez-vous entendu parler ? Il a fait ses débuts sur les appareils iOS en 2016, suivi des appareils Android plus tard cette année-là, et finalement de Steam en 2020. La Nintendo Switch est la première console de salon à recevoir le jeu, et je suis heureux de dire que c’est un ajout bienvenu.

Dans The Battle of Polytopia, les joueurs développent une civilisation. Vous commencez avec une petite parcelle de terrain, en créant d’abord des gens, puis en cultivant ou en chassant pour améliorer votre ville. Ceci, à son tour, permet la création de plus de personnes et l’expansion de votre civilisation.

La bataille de Polytopie - Nintendo Switch

Ce sont les bases, mais il y a en fait beaucoup plus que cela. Je suis entré dans Polytopia complètement aveugle, n’ayant jamais joué à une autre version. Il a fallu un peu de temps pour s’y habituer, avec beaucoup d’options et peu de compréhension de ce qu’elles signifiaient ou de ce qu’il fallait faire. Ce n’est pas que le jeu soit difficile, mais je recommanderais d’abord de jouer au mode solo, qui agit comme une sorte de tutoriel. J’ai sauté directement dans le mode multijoueur local, ce qui signifiait le reprendre au fur et à mesure. Cependant, il ne m’a pas fallu longtemps pour réaliser à quel point c’était agréable.

Chaque partie de Polytopia est divisée en « tours » (c’est une affaire au tour par tour, après tout). Au début de chaque tour, vous gagnez des étoiles. Ces atouts importants vous permettent d’effectuer des actions ; par exemple, la chasse coûte deux étoiles. Ils permettent également de « s’entraîner », ce qui débloque de nouvelles capacités. Celles-ci vont de la chasse et du tir à l’arc à la pêche et à la voile, sans parler de l’agriculture, de la stratégie, de la diplomatie et même de la chasse à la baleine (yikes). Cela ajoute beaucoup de profondeur au jeu et c’est amusant de parcourir l’arbre d’entraînement et de planifier votre prochain mouvement. Par exemple, vous devez déverrouiller la pêche avant de pouvoir déverrouiller la voile. Dans un monde aquatique (il existe différents terrains disponibles), vous voudrez probablement ces deux capacités.

La bataille de Polytopie - Nintendo Switch

Graphiquement, The Battle of Polytopia arbore une esthétique mignonne, utilisant des couleurs vives et des sprites en blocs rappelant Minecraft. Cela fonctionne bien, créant un monde engageant plein de villages, de mines et de cultures qui parsèment le paysage. La musique de fond est tout aussi agréable, assise parfaitement dans les coulisses pour accompagner votre quête pour conquérir la terre.

Curieusement, le mode multijoueur n’autorise qu’un seul contrôleur. C’est bien dans le sens où vous ne pouvez jouer qu’un seul à la fois de toute façon, et je suppose que c’est génial si vous n’arrivez qu’à ont un contrôleur, mais pourquoi ne pas en faire une option ? Vous devriez pouvoir modifier ce paramètre afin que chacun puisse utiliser son propre contrôleur sans avoir à tendre la main et à passer le contrôle après la fin de votre tour. Remarquez, cela a plus de sens si vous jouez en mode portable ; ici, vous pouvez simplement faire passer tout le commutateur.

La bataille de Polytopie - Nintendo Switch

Les commandes fonctionnent bien, la plupart des actions étant mappées sur un bouton. En mode portable, vous pouvez utiliser les commandes de l’écran tactile, rappelant les origines mobiles du jeu. C’est une façon agréable de jouer. Ma seule critique avec les commandes est la façon étrange dont le curseur se déplace. Lorsque vous alternez les joueurs, le curseur commence très haut dans le coin supérieur droit de l’écran, et vous devez le déplacer vers le bouton « Commencer le tour » au centre de l’écran et appuyer sur A. Cela semble inutile ; une simple pression sur le bouton A suffirait et améliorerait un peu plus l’expérience utilisateur.

Le jeu coûte 14,99 $, ce qui semble être un prix raisonnable pour ce que c’est. Il y a beaucoup de valeur de rejouabilité ici, avec des cartes qui se génèrent différemment à chaque fois que vous jouez. La quantité de personnalisation en mode multijoueur est également impressionnante. Vous pouvez choisir la taille de votre monde, le nombre de joueurs (jusqu’à quatre joueurs locaux) et votre tribu de départ.

Dans l’ensemble, The Battle of Polytopia est un jeu amusant sur l’expansion de votre propre empire. Les graphismes mignons et les options variées offrent un ajout divertissant et bienvenu à la bibliothèque Nintendo Switch.

Noter cet article

Articles en lien