Nintendo

Critique: Potion Party (Nintendo Switch)

Potion Party est un jeu dans lequel vous gérez votre propre boutique d’alchimie. L’objectif est de faire fonctionner le magasin en douceur, de préparer rapidement des potions pour vos clients, en atteignant votre quota quotidien. Si vous avez joué à des jeux comme Trop cuit, alors il y a certainement des comparaisons à faire entre les deux. Le gameplay est très similaire à Overcooked, même s’il ne semble jamais aussi mouvementé. Tout comme Overcooked, cependant, Potion Party est mieux apprécié lorsqu’il est joué avec des amis – le jeu prend en charge jusqu’à quatre joueurs en coopération sur canapé.

Potion Party est assez simple: un client entre dans votre magasin et demande une potion, puis c’est à vous de la faire fabriquer. Le client n’est pas aussi impatient que souvent dans d’autres jeux de cette nature, mais il est toujours important de le faire entrer et sortir du magasin le plus rapidement possible. De cette façon, vous pouvez gagner autant d’argent que possible. Cet argent est ensuite utilisé pour améliorer votre magasin, vous permettant de fournir plus de variations dans vos potions et vous permettant d’agrémenter un peu l’endroit avec des décorations.

Pour faire les potions, il y a un processus. Cela commence par faire pousser vos fruits avec de l’eau, les broyer en poudre une fois cultivés, ajouter la poudre à l’eau, et voilà, vous avez votre potion. Cela devient plus compliqué lorsque le client veut une potion de couleur différente, il faut donc commencer à mélanger pour obtenir la couleur requise. Parfois, il y a un peu de temps d’arrêt pour que vous puissiez faire quelques potions en prévision de votre prochain client; si vous avez de la chance, vous pouvez les faire entrer et sortir en un clin d’œil, contribuant ainsi à vos tentatives de voir autant de clients que possible.

Dans Potion Party, vous n’avez pas seulement le défi de faire des potions pour votre clientèle, vous avez également d’autres obstacles à combattre dans le processus. Différents monstres s’abattent sur votre magasin pour tenter d’empêcher votre entreprise. C’est à vous de vous en débarrasser, mais chaque monstre nécessite un processus différent pour s’en débarrasser. Cela se superpose parfaitement à la partie de fabrication de potions du jeu, ajoutant un défi supplémentaire.

Comme je l’ai dit plus tôt, Potion Party est mieux apprécié avec un ami ou deux. Malheureusement, il n’y a pas de multijoueur en ligne, mais si vous avez des gens à la maison avec vous pour jouer, c’est beaucoup plus agréable. Il y a une campagne solo qui est une bonne démonstration du gameplay, mais sans histoire convaincante, ce ne sont que de courtes rafales de gameplay correct. Potion Party est définitivement un jeu à jouer avec des amis, c’est pourquoi il est tellement dommage qu’il n’y ait pas de multijoueur en ligne dans ce jeu.

Au fur et à mesure que vous progressez, vous pouvez débloquer plus de choses, mais pas seulement pour votre boutique. Il y a également 12 personnages dont vous pouvez prendre le contrôle. Chacun offre des capacités différentes aux autres, que ce soit un peu plus rapide avec leurs mouvements ou la vitesse à laquelle ils font des potions. Ce n’est pas un gros problème, mais c’est une bonne chose à superposer ainsi que quelque chose à viser si vous jouez seul. Tous les personnages et le monde prennent vie avec style. Le jeu est flamboyant avec son utilisation de la couleur tout en basculant un style d’art rétro pixélisé. Il complète le gameplay, qui est incroyablement simple et assez facile à jouer pour tout le monde.

Potion Party est un jeu multijoueur incroyablement charmant, mais en tant que joueur unique, il n’offre certainement pas autant. Il fonctionne bien et a l’air bien, mais pour tirer le meilleur parti du jeu, il est préférable d’être expérimenté avec les autres. Le jeu en solo peut être amusant, mais j’ai trouvé qu’il ne fallut pas longtemps avant qu’il ne devienne obsolète.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *