Nintendo

Critique: UltraGoodness 2 (Nintendo Switch)

UltraGoodness 2 est un jeu d’arcade d’action avec des mécanismes de tir à deux bâtons. Avec autant de jeux de ce type disponibles aujourd’hui, il en faudra beaucoup pour sortir du lot. Voyons si celui-ci fait exactement cela.

Le principe d’UltraGoodess 2 est aussi simple que le bien contre le mal. Oui c’est ça. Les forces obscures sont venues au monde et vous, avec votre compagnon chat, devez vaincre le mal. C’est tout ce qu’il y a dans l’histoire. Il y a une cinématique rapide au début pour présenter l’objectif, puis l’histoire n’est plus jamais vraiment mentionnée jusqu’à la fin. En d’autres termes, il n’y a pas grand-chose à faire.

Le jeu vous jette alors dans la mêlée, ce qui est bien. En tant que tireur à deux bâtons, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un tutoriel. Tout ce qu’il y a dans le jeu, c’est d’éviter les lancers ennemis et de tirer vos balles à tir rapide.

UltraGoodness 2 a une courte durée de lecture avec trois chapitres, chacun ayant dix niveaux. Ces niveaux ne vous prendront pas longtemps du tout et ils sont tous identiques. Les ennemis sont stationnés dans la zone; vous leur tirez dessus, et quand ils sont tous effacés, trouvez le portail de sortie vers le niveau suivant. Rincez et répétez. Lorsque vous tuez des ennemis, ils perdent parfois de la santé pour vous (mais pas de soucis, si vous mourez, vous redémarrez simplement le niveau) ou des power-ups. Ces améliorations sont temporaires, comme un tir plus rapide ou un bouclier.

Votre compagnon de chat tire également des balles en même temps que vous, vous avez donc une aide supplémentaire en cours de route. Vous ne pouvez pas non plus éteindre le chat ou diminuer son aide. Cela rend le jeu beaucoup plus facile qu’il ne devrait l’être. L’écran est assez occupé entre vos tirs et les ennemis qui viennent vers vous. De plus, il y a souvent des machines répandues pour vous tirer dessus qui occupent une grande partie de l’écran. Croyez-moi; ça a l’air bien pire que ça ne l’est. Il n’y a pas de système de points, pas de minuterie ou pas de vies – rien. Prenez votre temps et vous passerez rapidement à travers chaque niveau, terminant le jeu en quelques heures seulement.

J’aime les tireurs à deux bâtons, mais UltraGoodness 2 n’a pas tenu le coup. Le gameplay était trop répétitif, avec des niveaux et des ennemis similaires partout. J’avais l’impression qu’il n’y avait rien à faire non plus. L’histoire était minime, donc je me fichais de savoir si je sauvais le monde ou non. Le manque de points ou de chronomètre était également un problème pour moi. J’aimais bien aller à mon rythme, mais ça aurait été bien d’avoir un score à battre. Une fois que vous arrivez à la fin du jeu, il n’y a pas de rejouabilité.

C’est dommage aussi, car la conception artistique était bien faite et les commandes étaient fluides et réactives. La musique était un bop, même si c’était aussi une piste répétitive. Dans l’ensemble, si vous aimez les jeux de tir à deux bâtons et que vous recherchez une courte rafale de divertissement, essayez celui-ci. Sinon, il existe de meilleures options disponibles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *