Nintendo

Critique: We Are Doomed (Nintendo Switch)

J'ai joué beaucoup de tireurs à deux bâtons à mon époque, et je ne me souviens pas qu'aucun d'entre eux soit relaxant. Ils impliquent généralement des hordes d'ennemis, des membres volants, etc., et vous les entrez en sachant qu'il y a peu de chances de succès.

We Are Doomed n'est pas comme ça. Vos ennemis sont des formes, pas des extraterrestres ou des robots ou des robots extraterrestres. Les arrière-plans sont trippants, pas granuleux. La musique est presque new-age, pas hyper cinétique. Si nous sommes vraiment condamnés, c’est une façon plutôt relaxante d’aller.

Donc, We Are Doomed concerne autant son esthétique que le gameplay. Ne vous méprenez pas, cependant; le gameplay est amusant pendant un certain temps si vous aimez les jeux de tir à deux bâtons. Les visuels attirent instantanément l'attention et le jeu vous plonge dans l'action sans aucune configuration ni explication.

Vous zoomez sur une planche de couleurs et de formes, en utilisant un faisceau géant pour éliminer les ennemis avant qu'ils ne vous frappent. Le mouvement est contrôlé avec le bâton en L, tandis que votre arme est visée avec le bâton R. Vous savez comment ces choses fonctionnent. En tant que tel, vous parcourez l'action en douceur pour trouver un point de sécurité à partir duquel vous pouvez lancer vos attaques. Mais il y a aussi beaucoup d'ennemis qui se déplacent, donc des couchettes sûres ne peuvent pas être maintenues. Pourtant, j'aime que votre arme soit un laser géant qui peut éliminer tout ce qui se trouve entre vous et son extrémité, à condition que vous frappiez cet ennemi assez longtemps; contrairement aux jeux similaires, un peu de contact est nécessaire pour terminer la mise à mort.

Eh bien, jusqu'à ce que vous lanciez le superbeam, de toute façon. Cela nécessite une accumulation, mais quand il est prêt, vous pouvez effacer à peu près tout à l'écran. C’est satisfaisant et peut-être trop tentant à utiliser. Il y a eu de nombreuses fois où je lançais cette attaque dévastatrice pour me retrouver à souhaiter avoir retardé quelques instants de plus lorsque j'en avais vraiment besoin.

Cela fait cependant partie du jeu. Apprendre quand utiliser le Superbeam est aussi important que d'apprendre ce que vous pouvez sur les schémas d'attaque de l'ennemi. Oui, vous pouvez vous amuser à parcourir l'écran sans stratégie, mais ce n'est que lorsque vous vous installez et que vous essayez de comprendre les choses que vous pouvez approfondir We Are Doomed.

Et c’est le problème; il n'y a pas vraiment grand-chose à faire. Une fois que l'impact visuel et sensoriel initial s'est dissipé, le jeu commence à se sentir assez mince. Votre arme n'avance jamais. Les ennemis ne changent pas trop. Il n'y a pas de niveaux bonus qui modifient le gameplay. Les deux modes de jeu – Waves et Endless – sont à peu près la même chose. L’un finit par se terminer, l’autre non.

J'ai d'abord été découragé par cela, mais j'ai ensuite réalisé que c'était un peu comme tous ces vieux jeux Intellivision auxquels j'ai joué quand j'étais enfant. En moins d'une demi-heure, vous aviez joué tout le jeu. C'était juste une question de s'améliorer à la difficulté croissante lentement jusqu'à ce que vous puissiez faire exactement la même chose pendant des heures si vous aviez le temps et le manque de supervision parentale. De cette façon, j'ai trouvé We Are Doomed quelque peu attachant. Le problème, c’est que je n’ai plus ce temps et que je suis ma propre supervision parentale. Les jeux vidéo ont progressé et je suppose que ma capacité d'attention a diminué. Je ne veux plus faire la même chose pendant des heures.

En fin de compte, We Are Doomed vaut son prix demandé. La juxtaposition de l'action frénétique avec sa présentation détendue est certainement unique, et les visuels sont assez excitants lorsque vous commencez à jouer. Cependant, si vous n'êtes pas complètement amoureux des tireurs à deux bâtons, cela ne vous offrira aucune raison de continuer à jouer longtemps.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *