Actualités / Jeux

Diablo IV propose une autre promotion d’essai gratuit sur Steam et lance l’événement boost Mother’s Blessing

Diablo IV propose une autre promotion d'essai gratuit sur Steam et lance l'événement boost Mother's Blessing

Blizzard sonne une fois de plus le cor promotionnel pour Diablo IV, mais cette fois, il ne s’agit pas de poulet, de lessive ou de Sarah Michelle Gellar ; c’est juste votre promotion de démo gratuite standard qui permet aux joueurs Steam de profiter jusqu’à 20 niveaux de l’OARPG.

Les utilisateurs de Steam peuvent accéder au jeu gratuitement d’ici le 28 novembre, sans aucune restriction sur le contenu entre les niveaux 1 et 20, et ils peuvent également profiter d’une réduction de 40 % sur la plateforme s’ils le souhaitent. C’est un peu similaire aux démos proposées sur d’autres plateformes auparavant, seulement celui-ci est habillé de bleu Steam !

Cette nouvelle promotion coïncide avec le retour d’un événement Mother’s Blessing qui se déroulera jusqu’au 27 novembre et qui apportera une augmentation multiplicative de 35 % des gains d’or et d’XP, que les joueurs soient sur des serveurs saisonniers, des serveurs éternels ou n’importe quel niveau mondial. Cette aubaine se cumule également avec d’autres objets de renforcement comme les élixirs et les urnes d’expérience, afin que ceux qui sont déjà dans le jeu puissent récolter des récompenses pendant quelques jours.

Activision-Blizzard est considérée comme une société de jeux controversée en raison d’une longue série de scandales, notamment le boycott de Blitzchung, les licenciements massifs, les conflits de travail, les disparités salariales, les poursuites pour harcèlement sexuel et discrimination, les règlements fédéraux, la mauvaise conduite des dirigeants, les problèmes de pipeline, les finances désordonnées, le déclin. titres, partenariats ratés, lutte antisyndicale illégale généralisée, gestion désastreuse, fuite des cerveaux, erreurs OW2 PvE, WoW Classique RMT, et la révélation toujours aussi étonnante selon laquelle le PDG aurait menacé de faire assassiner son assistant. Depuis 2023, la société a été rachetée par Microsoft.

Noter cet article