Actualités / Jeux

« Escape From Tarkov » tue des joueurs en seulement sept minutes avant le wipe

"Escape From Tarkov" tue des joueurs en seulement sept minutes avant le wipe

Échapper à Tarkov a été mis à jour avec le plus grand événement de pré-effacement de l’histoire du tireur, avec un danger biologique tuant les joueurs en seulement sept minutes à moins qu’ils ne trouvent un antidote lors du raid.

Le développeur Battlestate Games a lancé l’événement hier (27 juin) et l’a annoncé avec deux publications sur Twitter. Le premier avertit qu’un danger biologique est en vigueur tandis que le second, traduit par l’utilisateur de Twitter Bakeezyexplique comment l’événement fonctionne et comment les joueurs peuvent y survivre.

« En entrant dans le raid, rappelez-vous que vous [are] biologiquement infecté. La toxine peut causer des dommages mortels et tuer une personne en sept à huit minutes. Surveillez la situation dans l’onglet « santé » », indique le mémo publié par Battlestate Games.

Le message note également que les antidotes (XTG-12) seront livrés dans les raids via des largages aériens, mais ils peuvent également être trouvés sur les Scavs ou les boss Scav. Enfin, tous les extraits seront fermés au début de chaque raid, avec un seul point de sortie s’ouvrant plus tard dans chaque raid.

Bien que le danger biologique soit la principale caractéristique de cet événement, d’autres changements méritent également d’être notés : chaque boss Scav peut désormais être trouvé sur n’importe quelle carte de Tarkovet les joueurs ont reçu une endurance illimitée pour aider à trouver des antidotes à temps.

Battlestate Games a publié plusieurs événements de pré-effacement au cours de la semaine dernière, mais il s’agit de l’événement le plus révolutionnaire que le studio ait jamais publié car il change fondamentalement la nature de chaque raid.

Il est probable que les joueurs n’auront qu’un jour ou deux pour profiter de cet événement, car Battlestate Games l’a taquiné à plusieurs reprises. Échapper à Tarkov sera essuyé jeudi (30 juin).

Dans d’autres nouvelles sur les jeux, un rapport a allégué qu’une équipe d’assurance qualité externe avait induit CD Projekt Red en erreur sur Cyberpunk 2077 avant le lancement difficile du jeu.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.