A la une, Actualités / Jeux

Kaiju No. 8 : le succès du Jump+ arrive bientôt en France !

kaiju-no-8

La nouvelle bombe de la plateforme de lecture de mangas en ligne du Shonen Jump débarque dans les librairies françaises dans un peu plus d’un mois. Je vous emmène aujourd’hui à la découverte d’une œuvre qui sait faire parler d’elle.

 

Un évènement inattendu

L’histoire de Kaiju No. 8 prend place dans un Japon où les attaques de kaijus (terme japonais pour désigner des créatures étranges, généralement des monstres géants, dont le représentant le plus connu est Godzilla) font désormais partie du quotidien. On nous présente Kafka, un trentenaire qui rêvait plus jeune d’intégrer les Forces de Défense, l’organisation chargée de combattre les kaijus, mais dont les échecs successifs à l’examen d’entrée l’ont contraint à se rediriger vers l’équipe responsable du nettoyage de leurs cadavres.

Tout va basculer le jour où une mystérieuse créature va s’introduire dans son organisme et lui offrir une capacité très particulière : celle de pouvoir se transformer en kaiju. Même s’il doit cacher ses pouvoirs aux yeux du monde, Kafka va tout faire pour réaliser son rêve de jeunesse, en tentant de rejoindre les Forces de Défense à l’aide de ses nouveaux pouvoirs.

 

Un pur shonen à l’action impressionnante !

On retrouve dans Kaiju No. 8 tout ce qui fait le charme d’un shonen nekketsu classique : on y suit un héros foncièrement bon qui possède un rêve qu’il souhaite réaliser à tout prix, ce qui va l’amener à combattre des adversaires toujours plus puissants, entouré de ses compagnons, et à embarquer dans une aventure où l’on pourra découvrir toute l’étendue de son potentiel. Bien que cette structure puisse paraitre éculée de prime abord, force est de constater que dès les premiers chapitres, la formule fonctionne !

Le trait de l’auteure du manga, Naoya Matsumoto (initialement connue pour Pochi & Kuro, série terminée en 4 tomes et disponible en France chez Kazé, et mariée à Yoshio Sawai, auteur du délirant Bobobo-bo Bo-bobo ), est indéniablement l’un des points forts de l’oeuvre : son chara-design ultra efficace mettant en scène des personnages toujours plus classes contre des monstres toujours plus impressionnants, et sa générosité à nous proposer des scènes de combats réellement percutantes, où le découpage se met au service de l’action, afin de nous offrir des pages qui marquent et qui restent en tête une fois la lecture terminée.

Enfin, même s’il peut s’apparenter sur bien des points aux héros de shonen que l’on connait tous, Kafka fait également parti des atouts du manga. En effet, ce trentenaire à l’allure désabusée apporte une touche d’humour qui fait partie intégrante du charme de l’oeuvre et qui lui permet de se faire sa place au milieu des mastodontes du genre.

Un hit en puissance ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Kaiju No. 8 aura réussi son lancement sur le sol japonais, étant le manga du Jump+ ayant atteint le plus rapidement le million de tomes vendus (sans même prendre en compte les éditions numériques), 8 mois après sa sortie. Depuis, on comptabilise plus 1,5 million de vues dans la semaine de sortie de chaque nouveau chapitre, ce qui avait permis à l’oeuvre de franchir le cap des 70 millions de vues dès son 25e chapitre, en février dernier. La série compte à l’heure actuelle 42 chapitres.

Vous pouvez retrouver quelques chapitres de l’oeuvre, dont les trois premiers, en version anglaise sur le site et l’application mobile Manga Plus, mais si vous souhaitez profiter de la traduction française au format papier, il ne vous reste plus qu’à patienter jusqu’au 6 octobre prochain pour la sortie du premier tome chez Kazé !

5/5 - (1 vote)
author-avatar

Nicodème Coulon

Nicodème, 26 ans. Passionné par les jeux-vidéos et la culture japonaise depuis toujours, je cherche aujourd'hui à travailler dans le domaine de la rédaction web afin de pouvoir partager cette passion. Mes différentes expériences en tant que vendeur, commercial ou encore conseiller clientèle, ainsi mes études dans le commerce m'ont permis d'acquérir un ensemble de compétences que je cherche à mettre au service d'une entreprise sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image sous le header