A la une, Actualités / Jeux

Kinepolis Play : Le cinéma se lance dans le jeu vidéo

Gamers, Kinepolis Lomme vous réserve une salle et son écran géant : une première en France

Pourquoi ce nouveau service ?

Suite à la crise sanitaire nationale, le cinéma comme bien d’autres commerces a connu  des difficultés. En effet, entre les restrictions de populations à l’intérieur des salles et les tournages de films interrompus pour raisons sanitaires, l’avenir semblait bien sombre. « Comment rentabiliser des salles vides tous en respectant les restrictions actuelles » est la question qui a été posé.

Le résultat de cette réflexion fut donc Kinepolis Play ,soit « Privatisez une salle de cinéma et jouez avec vos amis sur écran géant ».

Plus que l’exploit sportif réalisé (que l’on espère transposable), c’est la dimension de l’événement qui déroute. « Un écran de 180 m², un son spatial ont été mis à disposition des joueurs », précise Franck Barrières, directeur du Kinepolis Lomme.

Privatiser une salle de cinéma pour jouer entre amis avec sa propre console: c’est désormais possible, au Kinepolis de Lomme. Exemple ici avec le chanteur de rap Hatik, pour NRJ.

Un forfait de 199 euros

Une première, fruit de six mois de réflexion de la part du groupe, d’un test au Luxembourg qui au vu des retours clients, est lancée en France à partir de Lomme sous le label « Kinepolis play » ou  plus simplement : « Privatisez une salle de cinéma et jouez avec vos amis sur écran géant ».

Un concept astucieux qui répond à quelques règles basiques. La première est d’aller réserver exclusivement en ligne une session (déjà ouvertes pour les huit prochaines semaines) sur le site du cinéma. « De deux à dix joueurs maximum peuvent retenir une salle. Ils viennent avec leur console, leurs jeux vidéos mis à jour car il n’y a pas de connexion réseau », poursuit Franck Barrières.

Une première lancée ce samedi en France à partir de Lomme sous le label «Kinepolis play»

Grâce à une prise HDMI, les gamers se branchent sur un boîtier. Le tout se fait pour un forfait de 199 euros (quel que soit le nombre de participants) et pour une durée maximale de 2 h 20 (installation et branchement inclus). Se retrouver à dix dans une salle de 300 places règle également la question de la distanciation sociale.

« Nous misons sur la diversification de l’offre dans nos cinémas, explique le directeur. Nous proposons déjà des retransmissions d’opéras, la location de salles pour des séminaires… »

L’objet est de répondre à la demande de clients et de freiner la concurrence sur la base de nouvelles initiatives.

Un nouveau service respectueux de la situation sanitaire

Le confort de la salle, la magie de l’écran géant… – PHOTO PASCAL BONNIERE

Reste la question du contexte sanitaire  : « Se retrouver à dix dans une salle de 300 places règle la question de la distanciation sociale. Qui plus est les personnes qui viennent se connaissent et nous rappelons systématiquement les règles des gestes barrières. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *