Actualités / Jeux

La fusion Activision Blizzard « très, très confiante » de Microsoft se poursuivra

La fusion Activision Blizzard "très, très confiante" de Microsoft se poursuivra

Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a déclaré que la société était « très, très confiante » que sa fusion avec Activision Blizzard se poursuivra.

L’accord de 50 milliards de livres sterling a été annoncé pour la première fois en janvier, mais plus tôt ce mois-ci, l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) a exprimé ses inquiétudes quant au fait que la fusion pourrait « nuire aux rivaux » et « nuire à la concurrence ».

Pour cette raison, l’AMC envisage «une enquête approfondie de phase 2», qui consiste à faire appel à un groupe d’experts indépendants pour explorer plus en détail les préoccupations et les risques potentiels. Elle fait suite à l’enquête lancée par la CMA en juillet.

Cependant, parler à BloombergNadella a déclaré: « Bien sûr, toute acquisition de cette taille passera par un examen minutieux, mais nous sommes très, très confiants que nous sortirons. »

Nadella a poursuivi en affirmant que Microsoft n’était encore que le quatrième ou cinquième concurrent sur le marché des jeux, tandis que Sony, qu’il considère comme le plus grand, a également réalisé une série d’acquisitions majeures, notamment Retour le développeur Housemarque, la plateforme d’esports Repeat.gg, Firesprite ainsi que Destin l’atelier Bungie. « Donc, s’il s’agit de concurrence, laissez-nous avoir de la concurrence », a déclaré Nadella.

Cependant avocat d’affaires et créateur d’un podcast juridique de l’industrie Légalité virtuelleRichard Hoeg a appelé les affirmations de Nadella, (via Eurogamer) « Je pense que l’accord peut et va passer, mais c’est extrêmement hypocrite en ce qui concerne ce dont nous parlons même », a-t-il déclaré sur Twitter. « Il est possible que vous puissiez adapter chaque acquisition de l’histoire du jeu à la taille de l’accord (Activision Blizzard). »

Plus tôt ce mois-ci, le PDG de PlayStation, Jim Ryan, a qualifié Microsoft Appel du devoir offre « insuffisante à plusieurs niveaux » après que Microsoft a promis de conserver la franchise sur PlayStation pendant trois ans au-delà de l’accord actuel entre Activision et Sony.

« Je n’avais pas l’intention de commenter ce que j’ai compris comme une discussion d’affaires privée, mais je ressens le besoin de remettre les pendules à l’heure car [Xbox boss] Phil Spencer a introduit cela dans le forum public », a déclaré Ryan.

«Après presque 20 ans de Appel du devoir sur PlayStation, leur proposition était insuffisante à plusieurs niveaux et ne tenait pas compte de l’impact sur nos joueurs. Nous voulons garantir aux joueurs PlayStation qu’ils continuent d’avoir la meilleure qualité Appel du devoir expérience, et la proposition de Microsoft sape ce principe.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.