A la une, Actualités / Jeux

La Game Boy Color, véritable symbole de la pop culture

La Game Boy Color édition Pokémon Jaune

En 1989, la Game Boy originelle sortait au Japon et en Amérique du Nord. Forte de son succès, elle est restée presque 10 années sans connaitre de changements. Mais avec le temps, un renouveau était déjà nécessaire, dans un univers qui avance vite. Il devenait urgent de faire passer la console portable de Nintendo à la couleur tant l’écran monochrome de la Game Boy était déjà dépassé. C’est de ce besoin que nait la Game Boy Color. Elle sort sur l’année 1998 dans le monde entier, presque en même temps : fin octobre au Japon, un mois après dans le reste du monde. Sa particularité est dans le nom « Color ». Les jeux seront désormais colorisés grâce à une palette de plus de 32 000 couleurs, et des modes alternant entre 10, 32 ou même 56 couleurs affichées en simultané à l’écran.

Mais le nom de « Color » conviendra également pour l’aspect de la console. Cette GBC connaitra bon nombre de variantes physiques pour sa coque. La GBC sortira en divers couleurs comme le bleu, vert, jaune, translucide mais également des éditions limitées comme les colorées translucides ou encore les versions Pokémon. Ceci est un véritable plus pour la commercialisation de la console puisqu’il y a un plus grand choix dans l’aspect. Chacun peut choisir la couleur qu’il préfère, la comparer aux autres, et pourquoi pas même inciter à en acheter plusieurs.

 

La Game Boy Color, qu’a-t-elle de plus ?

 

Au niveau de la taille, les 75 millimètres de largeur, 27 millimètres d’épaisseur et 133 millimètres de longueur font de la GBC une console plus petite que la GB originelle.

Pour la taille de l’écran, la Game Boy Color est plus petite que ses grandes sœurs. L’écran de 4,4 x 4 cm de la GBC est réduit par rapport aux 4,7 x 4,3 de la Game Boy. En revanche, les performances de la Game Boy Color vont lui faire connaitre un véritable succès. Pour une taille et un aspect semblable à la Game Boy, sa puissance est bien au-dessus. Sa mémoire de 32 Ko est 4 fois plus importante que les 8 Ko de sa grande sœur. Une autonomie de 10h est promise pour 2 piles sur la GBC, contre 4 pour la Game Boy.

L’un des gros avantages de cette Game Boy Color, outre l’écran couleurs, c’est que Nintendo a choisi de permettre la rétrocompatibilité. Les jeux Game Boy sont compatibles sur la Color, et colorisés, ce qui permet de redécouvrir les premiers jeux Game Boy sous un nouveau jour. Il est également possible de jouer à certaines cartouches Game Boy Color, sur la GB traditionnelle, sans les couleurs donc. Enfin, il y a certaines cartouches (transparentes) qui nécessitent les capacités de la GBC et ne sont donc pas compatibles avec les anciennes consoles. Toujours est-il que à l’achat d’une Game Boy Color, toutes les cartouches sont jouables que ce soit celles de la GBC ou celle de la GB classique. C’est le gros point fort de cette console de Nintendo. Elle renouvelle le public, sans pour autant créer une division dans la communauté entre les joueurs GB et GBC.

 

Les Game Boy première du nom et Game Boy Color

 

La Game Boy Color et le succès de Nintendo

 

Avec la sortie de la Game Boy Color, coïncide à l’arrivée dans le monde de l’univers Pokémon. La licence mythique se développe et va exploser sur Game Boy Color, et faire naitre des versions limitées de la console portable. Ce n’est donc pas un hasard si dans les 5 jeux les plus vendus sur Game Boy, on retrouve 5 opus tirés de la célèbre licence nippone. Nintendo mise également sur une stratégie inédite dans le marketing de la licence : proposer le même jeu, en deux versions différentes, avec quelques légères différences. Ainsi, les Européens découvriront Pokémon Rouge et Pokémon Bleu, qui restent parmi les jeux les plus vendus sur Game Boy, tous modèles confondus, avec plus de 31 millions de copies vendues. Seul Tetris a fait mieux en termes de ventes. On retrouve également les versions suivante, telles que Pokémon Jaune, Pokémon Or et Argent ou encore Pokémon Cristal.

Pour ce qui est des ventes de la console en elle-même, c’est compliqué à évaluer. Nintendo n’a jamais vraiment communiqué les ventes séparées entre la Game Boy traditionnelle et la Game Boy Color. Cependant, d’après les recherches détaillées dans les ventes, on estime que Nintendo aurait vendu 64 millions de Game Boy. Avec la sortie de la Game Boy Color, peu de Game Boy se vendent, et la GBC se serait vendu à 50 millions d’exemplaires contre 69 pour l’originelle. Ce qui porterait le total à environ 119 millions de ventes cumulées.

Si on associe les deux modèles de Game Boy, la console portable de Nintendo se place en 3ème position des consoles les plus vendues de l’histoire, derrière la PlayStation 2 de Sony et la Nintendo DS.

 

À quels jeux jouer sur la Game Boy Color ?

 

Pour les ventes de jeux, c’est le même problème que les ventes de consoles. Difficile de séparer les jeux de GBC et de Game Boy pour savoir lesquels ont le mieux fonctionné respectivement. Seuls certains jeux, outre Pokémon, sortis sur GameBoy Color se sont fait une place dans le classement des meilleures ventes. On retrouve néanmoins :

 

  • Super Mario Bros Deluxe, car, évidemment la licence phare de Nintendo reste toujours un succès. Cette version reprend l’intégralité des jeux Super Mario Bros. Et Super Mario Bros : The Lost Levels.
  • Si l’envie vous prend de refaire des jeux Game Boy sur GBC, nous vous conseillons Super Mario Land, le 1 et le 2, ou encore Mario. Ces jeux sont parmi les meilleures ventes sur GameBoy et restent des classiques.

Les deux autres jeux Game Boy Color que nous n’avons pas encore évoqués sont eux-aussi des jeux estampillés Pokémon, à savoir :

  • Pokémon Pinball, un jeu de flipper dans l’univers de Pokémon.
  • Pokémon Trading Card Game, un jeu Pokémon basé sur les cartes à collectionner, en pleine explosion à l’époque.

Ceci montre bien que le tremblement de terre qu’a créé Pokémon dans la pop culture. La sortie de la GBC, et Pokémon, a permis à la GBC de s’imposer sur le marché des consoles portable. Un mélange appréciable qui fait de la 2ème console portable de Nintendo un véritable objet culte, un must-have des collectionneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *