A la une, Actualités / Jeux, Nintendo

La Nintendo Wii Mini, passée inaperçue ?

La Nintendo Wii Mini, un échec de ventes

Dès sa sortie, en 2006, la Nintendo Wii a marqué le monde du jeu vidéo du fait des nouveautés et l’ingéniosité que présentait la console. Il eut fallu vivre dans une grotte pour passer à côté du succès de la Wii. La console s’est vendue à plus de 100 millions d’exemplaires, ce qui marque la différence entre les bonnes consoles et les consoles qui deviendront classiques, à l’image de la première PlayStation, la Game Boy et GameBoy Color etc. À noter que ce sont d’ailleurs toujours les mêmes constructeurs que l’on retrouve au-dessus des 100 millions de ventes : Sony et Nintendo.

Alors donc que la Wii arrivait sur sa fin de vie, Nintendo lançait la Nintendo Wii U à la fin de l’année 2012. On y a déjà consacré un article, mais globalement : ce fut un échec pour Nintendo. Le concept de la console n’est pas clair, ceux qui aimaient la Wii pour son gameplay ne s’y retrouvent pas. La console est déroutante, le Wii U Game Pad ressemble davantage à une Nintendo Switch Lite qu’à une manette de console de salon.

Un lancement particulier pour la Wii Mini

Seulement quelques jours après le lancement timide de la Wii U en Europe et dans le monde, Nintendo lance la Wii Mini au Canada. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une version plus petite de la Wii. La console change complétement de design et sortira, d’abord au Canada avant de sortir sur les autres marchés. Pourquoi au Canada ? Difficile à dire, si ce n’est que c’est au Canada qu’avait fuité la console en premier, sur le site d’un revendeur. Est-ce que cela a un rapport ? Ce n’est pas sûr. Forcément la console fuitera sur un site canadien si la console ne sort qu’au Canada.

Toujours est-il que les Européens attendront 3 mois pour voir arriver la nouvelle Wii Mini, tandis qu’elle mettra presque une année entière pour traverser la frontière et arriver aux États-Unis.

Dans la stratégie marketing et les choix faits pour le lancement de la console, on pouvait déjà se poser des questions. Pourquoi sortir une console au Canada un an avant les États-Unis ? Pourquoi sortir un nouveau modèle de Wii alors que la Wii U vient seulement d’être lancée ? Nintendo ne se concurrence-t-il pas eux-mêmes ? C’est un peu ce que l’on peut en conclure lorsque l’on constate les résultats de la Wii Mini et de la Wii U.

Quelles différences entre la Wii et la Wii Mini ?

Tout change, ou presque sur cette Nintendo Wii Mini. Déjà d’aspect, on se retrouve avec une console noire et rouge. La finition laquée et élégante de la Wii est remplacée par une finition en plastique rugueux, qui fera un peu plus « cheap » pour certains.

Pour les dimensions, la Wii Mini a la même épaisseur et largeur que la Wii. C’est au niveau de la longueur que cette nouvelle console est « Mini » puisqu’elle perd à peu près 2 centimètres par rapport à sa grande sœur. La Wii Mini arbore un format davantage « carré » que la Wii. Cette différence se fait également ressentir dans le poids : 1,2 kilogramme pour la Wii, contre un poids donné à environ 400 grammes pour la Wii Mini.

La Wii Mini ou l’échec de Nintendo

La Wii Mini est davantage carrée, et sa forme embrasse celle de son lecteur CD, qui a lui aussi beaucoup changé.  Fini le mange disque sur la tranche avant de la Wii, la Wii Mini se pose à plat, et le dessus laisse apparaitre un lecteur de disque à clapet, qui rappelle la première PlayStation de Sony ou encore la PlayStation 2 Slim. Ce format n’est pas nécessairement plus pratique mais surtout moins cher à produire qu’un mange disque automatisé.

Au niveau du prix, seul point positif pour la Wii Mini : elle était vendue à 99€. C’était la première fois qu’une Wii passait en dessous de la barre de 100€. En revanche, pour ce prix-là, pas de jeu livré avec, ce qui a fait grincer beaucoup de dents à l’époque. En effet il faut rappeler que la Wii Mini reste une Wii, et donc une console en fin de vie. Et c’était la première fois aux États-Unis, qu’il était impossible de se procurer un bundle (un pack console + jeu) pour une console en fin de vie.

Ce ne sont pourtant pas les jeux qui manquaient puisque Nintendo, pour accompagner la sortie de cette Wii Mini avait lancé les jeux « Wii Selects », une réédition des plus gros succès de la Wii, à prix réduit. On aurait pu imaginer que Nintendo propose au moins un bundle avec l’un de ces jeux pour la sortie de la Wii Mini, mais il n’en fut rien.

La Nintendo Wii, bien plus appréciée que la Wii Mini

Autre aspect de la Wii Mini qui a contribué à l’échec de la console : ce qu’il était possible de faire avec. En effet pour la Wii Mini, vous aurez beau chercher, vous ne trouverez pas les ports pour connecter les manettes de Game Cube. Vous pourrez également essayer de faire rentrer vos petits disque Game Cube dans le lecteur de la Wii Mini, cela ne fonctionnera pas. En effet, Nintendo a décidé de se passer de la rétrocompatibilité de la Wii vers la Game Cube. Ce choix a déplu à beaucoup de joueurs.

De plus, la Wii Mini ne possède pas de module Wi-Fi et ne peut, par conséquent, pas se connecter à Internet. Sur Wii, la connexion Wi-Fi permettait d’accéder à la console virtuelle, afin d’émuler d’anciennes console de la firme japonaise. Encore une fois, avec la Wii Mini, ce qui est rétro, c’est fini. De plus, le manque de connexion internet rend impossible le déploiement de mise à jour pour corriger d’éventuels problèmes sur la console ou sur un jeu, et cela n’a pas manqué.

En effet, sur le jeu The Legend of Zelda : Skyward Sword, un bug empêchait les joueurs de continuer l’aventure. Sur les premières Wii, pas de problème, Nintendo déploie une mise à jour, téléchargeable par les joueurs. Pour ceux à qui cela arrive sur Wii Mini, en revanche, pas le choix : il a fallu envoyer sa console chez Nintendo.

Dernière ineptie de la console, le port Carte SD a également été supprimé. Cela peut sembler anodin, mais couplée au fait qu’il n’y a pas de connexion internet sur cette console : aucun moyen de transférer vos données d’une ancienne Wii à celle-ci.

Que penser de la Wii Mini?

Vous l’aurez compris, donc, cette Wii Mini ne semble rien avoir d’avantageux en comparaison de sa grande sœur. Seul le prix peut attirer, ainsi que le design pour ceux qui en sont tombés amoureux. Tous les défauts de la console et les mauvais choix de Nintendo vont se faire ressentir dans les ventes, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont calamiteuses. Les seuls chiffres connus datent de la fin 2015, soit 3 ans après la sortie de la console au Canada. Et ces derniers font part de seulement 110 000 Wii Mini vendues dans le monde ! En comparaison, même les premières consoles des années 1970/1980 avaient atteint le million de ventes.

C’est un échec cuisant pour Nintendo, mais qu’il faut nuancer. En effet, il ne s’agit pas là du lancement d’une nouvelle génération de console mais bel et bien d’une modification de la Wii, amputée de plusieurs fonctionnalités certes. Dans l’ensemble, nous l’avons vu, la Wii reste un succès planétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *