Actualités / Jeux

La PlayStation 5 ne se vend plus à perte, selon les dernières données financières de Sony

La PlayStation 5 ne se vend plus à perte, selon les dernières données financières de Sony

Sony a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre de l’exercice en cours, notant une augmentation des livraisons de PS5 et le fait que la console ne se vend plus à perte.

Selon les chiffres (PDF) (PDF), 2,3 millions d’unités PS5 ont été expédiées entre le 1er avril et le 30 juin.

La PlayStation 5 a vendu 10,1 millions d’unités dans le monde, ce qui est un peu en hausse par rapport aux 10 millions vendues au 18 juillet. Ce chiffre est également en hausse par rapport aux 7,8 millions d’unités vendues au total au cours du quatrième trimestre de l’exercice 2020.

Lors d’un appel aux investisseurs ce matin, le directeur financier de Sony, Hiroki Totoki, a déclaré que la PS5 (499 $) ne se vendait plus à perte. Il a également été déclaré que l’édition numérique de la console (399 $) ne se vendra bientôt plus à perte en raison des ventes de matériel supplémentaires, notamment la PS4 et les périphériques.

Comme indiqué précédemment, Totoki a également déclaré dans l’appel que la société avait obtenu suffisamment de puces pour atteindre son objectif de vente pour la PS5, après des mois de pénurie de semi-conducteurs. L’objectif de vente de Sony pour la fin de l’exercice, qui se termine le 31 mars 2022, est de 14,8 millions de consoles PS5 vendues.

Les expéditions de PS4 ont atteint 500 000 unités, soit une baisse de 1,4 million par rapport aux 1,9 million expédiées l’année précédente.

Sony a annoncé que les ventes combinées de PS4 et PS5 ont atteint 120,6 milliards de yens (934,3 millions de dollars), contre 55,5 milliards de yens (508,3 millions de dollars) en glissement annuel.

Au 30 juin, les abonnés PlayStation Plus atteignaient 46,3 millions, en hausse de 1,3 million par rapport aux 45 millions d’abonnés au cours de la même période en 2020. Bien qu’il s’agisse d’une augmentation d’une année sur l’autre, ce chiffre est en baisse par rapport aux 47,6 millions signalés au cours de la trimestre précédent. Les utilisateurs actifs mensuels (MAU) ont diminué à 104 millions contre 114 millions en glissement annuel.

Dans les jeux, les ventes de logiciels PS4 et PS5 ont atteint un total combiné de 63,6 millions d’unités vendues, ce qui représente une baisse de 27,8 millions d’une année sur l’autre par rapport aux 91,4 millions vendues au cours de la même période l’année précédente.

Parmi les logiciels vendus, 10,5 millions d’unités étaient des titres propriétaires, en baisse de 7,9 millions d’une année sur l’autre par rapport aux 18,4 millions vendus l’année précédente.

Comme indiqué précédemment, les ventes de Spider-Man: Miles Morales ont dépassé la barre des 6,5 millions d’unités vendues, Returnal a dépassé 560 000 exemplaires et Ratchet & Clank: Rift Apart s’est vendu à plus de 1,1 million d’exemplaires.

MLB The Show 21 dépasse les 2 millions d’unités et est le titre le plus vendu de l’histoire de la franchise.

Les ventes de jeux complets numériques ont représenté 71 % des téléchargements, ce qui représente une baisse de 3 % par rapport aux 74 % de l’année précédente.

Dans le domaine des logiciels, Sony a déclaré 2,3 milliards de yens (3,2 milliards de dollars) de revenus provenant des modules complémentaires et des jeux. Ce chiffre est en baisse de 16% d’une année sur l’autre par rapport à 432,6 milliards de yens (4 milliards de dollars).

Les titres de vente au détail ont atteint 25,6 milliards de yens (234,5 millions de dollars) de ventes, les ventes numériques se sont élevées à 114,4 milliards de yens (1 milliard de dollars) et les revenus des add-ons (DLC) se sont élevés à 206,1 milliards de yens (1,9 milliard de dollars).

Au total, les ventes nettes de Sony au premier trimestre se sont élevées à 2 300 milliards de yens (21 milliards de dollars), soit une augmentation de 15 % d’une année sur l’autre.

Les ventes du segment Jeux et services réseau ont augmenté pour atteindre 615,8 milliards de yens (5,6 milliards de dollars), soit une augmentation de 9,7 % d’une année sur l’autre grâce en partie aux ventes de matériel. Les revenus des services réseau ont augmenté de près de 10 % pour atteindre 102 milliards de yens (934,2 millions de dollars).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *