Actualités / Jeux

La technologie spatiale de la NASA peut recharger votre voiture électrique en seulement 5 minutes

NASA space tech can charge your electric car in just 5 minutes

Washington, 7 octobre (IANS) Une technologie de la NASA, conçue avec des chercheurs de l’Université Purdue pour de futures missions spatiales, peut recharger une voiture électrique en seulement cinq minutes sur Terre, ouvrant potentiellement la voie à une adoption accrue des voitures électriques.

Le câble de charge de l’Université Purdue peut fournir 2 400 ampères, ce qui est bien au-delà des 1 400 ampères nécessaires pour réduire le temps nécessaire pour recharger une voiture électrique à cinq minutes, a déclaré la NASA dans un communiqué.

L’équipe, parrainée par la Division des sciences biologiques et physiques de la NASA et dirigée par Issam Mudawar, a développé l’expérience d’ébullition et de condensation en flux (FBCE) pour permettre des expériences d’écoulement de fluide à deux phases et de transfert de chaleur, à mener dans l’environnement de microgravité de longue durée sur le Station spatiale internationale.

Cette nouvelle technique « d’ébullition à flux sous-refroidi » se traduit par une efficacité de transfert de chaleur considérablement améliorée par rapport à d’autres approches et pourrait être utilisée pour contrôler les températures des futurs systèmes dans l’espace.

Cette technologie a également des applications sur Terre – en particulier, elle pourrait rendre la possession d’une voiture électrique plus attrayante.

Actuellement, les temps de recharge des véhicules électriques varient considérablement, allant de 20 minutes dans une station le long d’une route à des heures d’utilisation d’une borne de recharge à domicile.

Les longs temps de charge et l’emplacement du chargeur sont tous deux cités comme des préoccupations majeures des personnes qui envisagent de posséder un véhicule électrique.

Selon les chercheurs, réduire le temps de charge des véhicules électriques à cinq minutes (un objectif de l’industrie) nécessitera que les systèmes de charge fournissent du courant à 1 400 ampères.

Récemment, l’équipe de Mudawar a appliqué les principes de « l’ébullition à flux sous-refroidi » tirés des expériences FBCE de la NASA au processus de charge des véhicules électriques.

L’ébullition en flux sous-refroidi permet à l’équipe de Mudawar de fournir 4,6 fois le courant des chargeurs de véhicules électriques les plus rapides disponibles sur le marché aujourd’hui en éliminant jusqu’à 24,22 kilowatts de chaleur.

« L’application de cette nouvelle technologie a entraîné une réduction sans précédent du temps nécessaire pour recharger un véhicule et pourrait supprimer l’un des principaux obstacles à l’adoption mondiale des véhicules électriques », ont déclaré les chercheurs.

(À l’exception du titre et de l’image de couverture, le reste de cet article IANS n’est pas édité)

Noter cet article

Articles en lien