Actualités / Jeux

Le développeur de « Sonic Origins » dit que l’équipe est « très mécontente » du jeu fini

Le développeur de "Sonic Origins" dit que l'équipe est "très mécontente" du jeu fini

Le fondateur de Headcannon, Simon ‘Stealth’ Thomley, a partagé sa frustration face à l’état fini de Origines sonoresaffirmant que Sega avait apporté des « modifications majeures » à la construction que son studio avait remise.

Thomley a publié un Fil Twitter aujourd’hui (24 juin) qui revendique certains des bogues et des problèmes dans Origines sonores n’étaient pas entièrement causés par Headcannon, qui a aidé Sega à développer le jeu.

« Je ne vais pas mentir et dire qu’il n’y avait pas de problèmes dans ce que nous avons donné à Sega, mais ce qu’il y a dedans Origines n’est pas non plus ce que nous avons rendu », a déclaré Thomley. « L’intégration a introduit des bogues sauvages que la logique conventionnelle voudrait faire croire à notre responsabilité – beaucoup d’entre eux ne le sont pas. »

Thomley a partagé que Headcannon « s’est mis au travail » pour respecter les délais, et a admis que la version qu’il a soumise incluait « des erreurs réelles, des négligences, des travaux précipités, des choses que nous avons remarquées mais que nous n’avons pas été autorisés à corriger vers la fin. ”

Thomley affirme que Headcannon a été invité à effectuer des « correctifs majeurs » en vue de la soumission, mais n’a pas pu en raison des règles d’approbation. De même, Headcannon a « à plusieurs reprises » posé des questions sur les retards, mais on lui a dit que ce n’était pas une possibilité.

Sonic The Hedgehog 3. Crédit : Sega.
Sonic The Hedgehog 3. Crédit : Sega.

Cependant, Thomley a affirmé que Headcannon n’était pas entièrement responsable des problèmes rencontrés dans Origines sonoreset à la place ont été causés parce que Sega « a apporté des modifications majeures à la version que nous avons soumise, certaines Origines– liés, d’autres non », et a précisé que cela « affectait une partie de notre travail ».

« Je suis extrêmement fier de mon équipe pour sa performance sous une telle pression, mais chacun de nous est très mécontent de l’état de Origines et même le Sonique 3 composant. Nous n’étions pas non plus ravis de son état de pré-soumission, mais beaucoup de choses étaient hors de notre contrôle. »

Dans un tweet séparé, Thomley a déclaré qu’il « ne se battait pas avec Sega » et qu’il n’avait pas coupé l’entreprise. « Je suis prêt à faire plus de travail dans de bonnes conditions ; s’ils veulent travailler à nouveau avec moi est une question entièrement distincte », a ajouté Thomley.

Dans d’autres nouvelles, Sonic le hérisson 3 Le producteur Yuji Naka a confirmé que Michael Jackson avait fait de la musique pour le jeu.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.