Actualités / Jeux

Le développeur de TMNT: Shredder’s Revenge parle de Ghostface Killa, Hawaiian Pizza et s’inspire de l’animation des années 90

Le développeur de TMNT: Shredder's Revenge parle de Ghostface Killa, Hawaiian Pizza et s'inspire de l'animation des années 90

Avec la sortie de Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s Revenge, nous avons une recréation moderne d’un dessin animé bien-aimé des années 80 avec tous les accompagnements. Un joli style artistique 16 bits, un gameplay rétro arcade beat ’em up et le raffinement moderne qui déchire la frustration inutile présente dans certains des vrais anciens. Bref, j’aime beaucoup !

Pour accompagner l’examen, j’ai rencontré Eric Lafontaine, directeur de l’édition et du marketing chez Tribute Games, pour discuter de ce que l’équipe voulait réaliser, recréer l’humour TMNT et apporter les subtilités du dessin animé à une plate-forme moderne.

Regardez la bande-annonce de TMNT : Shredder’s Revenge ici !

VG247 : Quelles sont les principales choses que vous voulez clouer lors de la création d’un jeu TMNT ?

Lafontaine : Tous les membres du personnel de Tribute sont des fans de rétro – nous avons grandi avec le dessin animé Turtles 80’s. C’est en quelque sorte la mission de Tribute de rendre hommage, tout en ajoutant une touche moderne aux jeux que nous développons. Nous savions que nous devions traiter la propriété intellectuelle avec un immense respect, et il était important pour nous de recréer ce que l’on ressentait en jouant à ces jeux de cette époque. Il aurait été trop facile de développer un jeu totalement rétro, nous avons donc dû éliminer certaines des frustrations et proposer cette expérience de la vieille école à un public de joueurs modernes.

Je n’aime pas le terme « fan service », mais nous voulions mettre autant de références et autant de tropes de la franchise Turtles que possible. Nous voulions inclure autant de références que possible au dessin animé des années 80, mais aussi à Turtles in Time, aux beat’em ups de la vieille école, au vieux jeu d’arcade, et aussi à des jouets de collection jamais produits qui flottaient dans la nature. Tous les passionnés de tortues trouveront quelque chose de spécifique pour eux dans notre jeu.

Nous voulions également nous assurer que nous développions un jeu pour tout le monde, pas seulement pour les fans inconditionnels du genre. Cela peut être un jeu très difficile si vous choisissez de le faire, mais cela peut aussi être un jeu de fête super facile et amusant si vous le souhaitez. Ces points étaient nos principaux objectifs lors de la création de Shredder’s Revenge.

VG247 : Comment avez-vous procédé pour caractériser les tortues, Foot Clan et simplement le jeu dans son ensemble d’une manière qui corresponde au matériel source?

Lafontaine : Beaucoup de références, et une animation qui penche fortement vers la personnalité de chacun des personnages. Alors comme Raphiel c’est un peu plus groggy, un peu plus sombre que les autres tortues. Ainsi, les diapositives, l’état de fonctionnement, tout cela aura l’air plus agressif afin que vous obteniez la caractérisation lorsque vous jouez réellement au jeu. Les railleries aussi – l’une de mes animations préférées est la raillerie de Donatello où il s’accroupit et sort une console portable (c’est une Gameboy). C’est aussi une référence aux consoles des années 80 et 90 ! Les animations et les petites touches comme ça vont très loin.

Criez à Casey et au chapeau de golf sur lequel il tape lors d’attaques chargées

Ce qui est intéressant, c’est quand vous arrivez à des personnages comme Splinter – que nous ne voyons pas beaucoup se battre dans le dessin animé des années 80. Nous avons donc dû prendre quelques libertés lors du développement des attaques, ce qui signifiait que nous devions regarder des références dans le dessin animé comme lui frapper rapidement des boîtes en bois dans l’intro. C’est un extrait rapide que nous, en tant que concepteurs de jeux, avons identifié comme quelque chose que nous pouvions recréer – nous l’avons donc ajouté comme son attaque spéciale de base. »

VG247 : Avec le dessin animé des années 80 si central dans l’identité de ce jeu, à quelle fréquence ce matériel a-t-il été consulté pendant le développement ?

Lafontaine : Notre concepteur narratif a écouté chaque épisode – tous. Quand nous avions une petite pause, nous regardions tout ensemble, nous montrions également des moments d’épisodes les uns aux autres. Nous plaisanterions en disant que toutes les recherches que nous avons dû faire pour le jeu ont été faites il y a 30 ans – nous n’avions qu’à obtenir l’approbation officielle du détenteur de la propriété intellectuelle ! Nous savions ce que nous voulions partager en théorie, mais nous nous sommes beaucoup amusés à proposer des idées basées sur la série.

Dès le début quand l’un de nos co-fondateurs, Jean-François Major, a approché Nickelodeon, il a fini par envoyer trois ou quatre pitchs au total, il vendait toujours l’idée d’un beat’em up classique basé sur le dessin animé. De toute évidence, lui et les autres co-fondateurs avaient travaillé sur Scott Pilgrim vs The World: The Game chez Ubisoft, ainsi que sur le précédent jeu TMNT Ubisoft beat ’em up. Nous avions donc une bonne feuille de route derrière nous, et nous avons eu de la chance, ce qui, je pense, nous a assuré la propriété intellectuelle.

VG247 : Question hyper sérieuse. Puisqu’il s’agit d’un jeu TMNT, j’ai besoin que vous parliez pour l’intégralité de Tribute Games et que vous me disiez quelle est la meilleure sorte de pizza.

Lafontaine : Oh mon Dieu. Je dois parler pour tout le studio ?

VG247 : Oui, vous devez. Vous êtes pris au piège.

Lafontaine : Étant donné que je suis responsable marketing, j’ai besoin d’avoir une réponse d’ordre commercial. Je vais dire Pizza au fromage. C’est une réponse vraiment politiquement sûre, donc j’irai avec du fromage. Personnellement, je dirai soit des anchois, soit des hawaïens. Oui, je sais que l’ananas et le jambon sur la pizza ne devraient pas exister, mais j’adore ça (rires). »

VG247 : Quelle est la répartition du bureau sur l’ananas sur la pizza ?

Lafontaine : C’est du 50/50. C’est une question très polarisante.

VG247 : Parlez-moi du morceau Ghostface Killa et Raekwon ! Comment cela s’est-il produit et pourquoi cela a-t-il fonctionné?

Lafontaine : Donc, évidemment, Mike Patton de Faith No More a chanté le thème original du jeu – c’était un choix surprenant pour les fans, et il est probable que beaucoup de gens ne les connaîtraient pas, ni Faith No More. On aurait pu faire un choix plus évident, plus geek, mais c’était notre idée d’aller plus loin et d’aller avec un mastodonte des années 90.

Évidemment, nous voulions avoir une autre collaboration avec un artiste musical et une autre chanson originale dans le jeu. Nous voulions quelque chose d’un peu plus proche du jeu, lié au ninjitsu et aux ninjas, et Wu Tang avait du sens ! Du côté de Dotemu, ils ont contacté la direction de Ghostface Killa et Raekwon, et ils ont conclu un accord.

C’était un processus vraiment amusant – au début, nous ne savions même pas que cela aurait été possible. T. Lopez qui a travaillé sur Sonic Mania a travaillé sur le rythme est génial, et nous l’avons envoyé avec une idée de la direction que nous voulions prendre pour la paire. Ça, euh, devait être E pour tout le monde ! Nickelodeon approuvait donc il fallait que les paroles soient familiales, mais ils nous ont envoyé quelques idées pour le couplet et après quelques corrections et une deuxième version, nous avons obtenu la version finale !

Lorsque nous avons annoncé cela à nos collaborateurs et partenaires, ils n’y croyaient pas – et nous sommes ravis du résultat. Ce sont évidemment des fans de TMNT, et nous sommes heureux qu’ils aient dit oui.

VG247 : Une chose qui m’a marqué est l’humour de celui-ci; voir des Foot Ninjas cuisiner en direct dans le studio télé dont ils ont pris possession ou dormir sur des bancs. Pourquoi était-il important de mettre en avant cet humour ici ?

Lafontaine : C’est vraiment une chose de Tribute Games d’avoir cet humour en arrière-plan, d’être toujours ironique. C’est un jeu vidéo, on ne prend pas les choses trop au sérieux. C’est aussi TMNT – donc c’est toujours au moins un peu drôle. Nous aimons toutes les versions des tortues évidemment, mais les tropes amusants que vous avez vus dans le dessin animé original ont vraiment résonné avec nous, et nous voulions l’explorer beaucoup plus.

L'une des étapes de TMNT: Shredder's Revenge, avec des ninjas du clan tapant du pied

Le tout premier niveau est rempli de nombreux gags amusants.

Nous nous sommes tellement amusés à parcourir et à ajouter cet humour TMNT tout au long. Dans cette première étape, par exemple, le studio de télévision, il y a quatre ninjas du Foot Clan qui tapent sur des bureaux, mais l’un d’eux n’a pas de clavier. Cela est venu du fait que l’un des animateurs a simplement lancé des idées pendant que nous le faisions, et en retirant le clavier, c’était immédiatement beaucoup plus drôle.

Il y a toujours un Foot Clan qui fait quelque chose de farfelu – il est important pour nous d’ajouter de l’humour car cela rend l’expérience plus amusante. Et pour les jeunes joueurs, ils s’amuseraient beaucoup plus grâce à cette inclusion.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.