Actualités / Jeux

Le streamer ‘Warzone 2’ fait des farces à ses coéquipiers avec leur propre voix

Voici quand vous pouvez jouer à 'Warzone 2'

Un streamer Twitch a fait une farce à ses coéquipiers Call of Duty : Warzone 2 en leur retournant leurs propres arguments.

Appel du devoir a longtemps eu la réputation de s’affronter sur le chat vocal public pendant les matchs. Maintenant, un joueur a poussé les choses un peu plus loin dans le jeu Battle Royale en intensifiant une querelle avec les propres voix de ses coéquipiers.

Dans une vidéo intitulée « Trolling teams in Warzone 2 with their own voice », le streamer Nixstah a enregistré les arguments de ses coéquipiers avant de les réécouter dans le chat vocal.

« Détends-toi, pourquoi tu parles encore ? » un joueur demande, avant qu’un autre ne dise : « Qu’est-ce que c’est, est-ce que je suis à la traîne ? Je dois être en retard.

« Oh ouais, il trolle définitivement », ajoute-t-on quand ils comprennent.

Regardez l’interaction ci-dessous.

Ailleurs, on a récemment annoncé que Zone de guerre 2 ramène les grenades à largage classiques.

Initialement présenté dans le premier Zone de guerreles largages de chargement permettaient aux joueurs d’acheter leurs chargements prédéfinis dans les stations d’achat et de faire larguer cet équipement au combat, ce qui signifie qu’ils pouvaient se battre avec leurs armes et équipements préférés, au lieu d’utiliser les objets trouvés sur le champ de bataille.

Cette fonctionnalité n’était auparavant pas disponible dans Warzone 2.0, ce qui en fait techniquement un nouvel ajout à la suite.

Révision Zone de guerre 2.0, NME a déclaré que le « phénomène du jeu » commençait une « nouvelle ère prometteuse dans la superbe Al Mazrah ».

Il a poursuivi: « Pouvez-vous surpasser quelque chose comme Zone de guerre, ce qu’il représentait et ce qu’il signifiait pour tant de gens ? Non mais Zone de guerre 2.0 fait un putain de bon départ et nous sommes là pour le trajet, même si ce trajet implique de troquer nos vies sur le chat de proximité tout en campant dans une cage d’escalier.

Noter cet article

Articles en lien