Actualités / Jeux

Les outils de création de jeux sans code d'Everywhere bénéficieront d'une version bêta fermée la semaine prochaine

Everywhere est une suite créative qui vise à permettre aux joueurs de créer leurs propres jeux 3D – tels que des jeux de tir, des jeux de course et des jeux de plateforme – sans code. Au lieu de cela, les joueurs peuvent utiliser une bibliothèque d'actifs créée par les développeurs et les utilisateurs pour créer et « remixer » des mondes de jeu, puis les publier pour que d'autres personnes puissent y jouer.

Ces outils créatifs seront disponibles pour certaines personnes la semaine prochaine, lors du lancement de la version bêta fermée de Builders le 18 juin.

Bande-annonce bêta de Everywhere Builders. À regarder sur YouTube

La bande-annonce ci-dessus vous donne l'essentiel, bien qu'il existe une vidéo plus longue de 15 minutes qui montre les outils de création réels en action. Ils sont plus techniques que ce à quoi je m'attendais, ce qui n'est pas une mauvaise chose si cela signifie qu'ils sont également plus flexibles dans ce qu'ils vous permettent de créer.

Les joueurs construisent partout à l'aide de “Stamps”, qui sont des préfabriqués, qu'il s'agisse d'un élément interactif comme une roue de lasers mortels ou d'un modèle 3D ornemental. Vous pouvez placer, positionner et transformer ces objets, bricolant ainsi un monde de jeu comme un collage, du décor aux PNJ ennemis.

Everywhere est l'œuvre de Build A Rocket Boy, le studio fondé par l'ancien producteur de Grand Theft Auto Leslie Menzies. Cela lui donne un certain pedigree, mais j'ai encore beaucoup de doutes. Les outils créatifs de Fortnite ont trouvé un public car Fortnite lui-même disposait déjà d'une base de joueurs énorme et engagée. Roblox, grâce à sa relative simplicité visuelle, parvient à résister aux comparaisons avec des jeux à succès plus raffinés. Et Media Molecule's Dreams, même si sa base de joueurs était peut-être petite, avait les atouts esthétiques nécessaires pour attirer des artistes et des conteurs.

Tout ce que j'ai vu d'Everywhere semble manquer d'étincelle créative. Au lieu de cela, c'est : hé, qu'en est-il d'un jeu de course, mais qui est pire que n'importe quel jeu de course réel ? Et un jeu de tir, mais qui est… Vous voyez l'idée. La cause du compromis est différente, mais cela me rappelle les MMO du milieu des années 2000. Agression automatique ? Table Rasa ? APB ?

Peut-être que je suis trop cynique. Partout est brillant, et peut-être que l’attrait de pouvoir construire quelque chose de brillant sans avoir besoin de coder sera suffisant. Il suffit de quelqu’un avec une idée frappante pour construire quelque chose d’original avec. Si c'est votre cas, vous pouvez vous inscrire à la version bêta sur le site Everywhere.