Actualités / Jeux

LOTRO Legendarium : Quelle course LOTRO est la meilleure à jouer ?

LOTRO Legendarium : Quelle course LOTRO est la meilleure à jouer ?

Parfois, les sujets des colonnes proviennent d’un dialogue intérieur oisif, tandis que d’autres fois, ils peuvent découler d’un désir de faire des recherches personnelles qui finissent par devenir incontrôlables. Dans ce cas, c’est un peu des deux. Je pensais au sujet du classement des différentes races de Le Seigneur des Anneaux en ligne et s’il était possible ou non de proposer un objectif « meilleur » et « pire ». Cela m’a envoyé ping-pong sur diverses pages wiki pour voir si je pouvais le réduire à des critères qui pourraient être triés avec un œil logique.

Le résultat final était plus désordonné que je n’étais à l’aise de trier dans une liste de classement directe. Au lieu de cela, aujourd’hui, je veux simplement regarder chacune des sept courses et noter en quoi elles sont excellentes et où elles sont un peu en deçà. Quelle race vaut-il mieux jouer ? Eh bien, cela dépend.

Béorning

Dans un sens, la question de savoir si vous devez ou non choisir un Boerning commence et se termine à peu près sur la question de savoir si vous voulez jouer un Beorning. Il n’y a qu’une seule race pour la classe du même nom – et vice-versa – donc les ours métamorphosés n’ont pas d’autre choix.

Pourtant, jetons un coup d’œil à la course elle-même. Vous devenez une variante plus « sauvage » de la race de l’homme, avec des looks, des coiffures et même des tatouages ​​​​aux couleurs vives. Ils sont meilleurs avec des massues et des haches, si vous aimez combattre sous forme d’homme, et la race est plus robuste grâce à une meilleure vitalité, quelques résistances et un soin supplémentaire.

Mais les inconvénients sont multiples. Le port racial est à un lodge très à l’écart, les gâteaux au miel ont une durée ridiculement courte de cinq minutes, et n’oublions pas que cette course a le moins d’options de classe de tout le jeu. Ne vous méprenez pas – cette classe est incroyable, mais la course associée est moins que passionnante.

Hobbit

Considérant que j’ai créé plus de personnages Hobbit que toutes les autres races combinées, vous pouvez dire que je suis un grand fan de ces centrales électriques de la taille d’une pinte. Non seulement ils sont les héros des livres, mais ils sont très amusants dans le jeu grâce à des races amusantes (lancer des pierres est une huée et s’effondrer pour faire le mort est étonnamment utile), un port toujours utile vers la Comté, et mignon comme un bouton.

Désavantages? Eh bien, leur animation de course donne parfois l’impression qu’ils ont une charge complète dans une couche et que vous aurez moins d’espace physique pour les tenues, c’est donc une considération. Ils n’ont également que cinq choix de classe sur les 11, ce qui est le deuxième plus petit groupe de toutes les races.

Nain à la hache robuste

La plus récente race sur la scène, la Stout-Axe bénéficie de meilleurs visuels nains (je suis partisan du mohawk), d’une zone de didacticiel beaucoup plus simplifiée et de la possibilité de lancer enfin un cambrioleur nain. En dehors de cela, ils ne se sentent honnêtement pas si séparés des nains ordinaires, avec une prédilection pour le tanking et un retour rapide à Thorin’s Hall. Même avec la nouveauté brillante de la Stout-Axe, il ne semble pas que nous ayons vu un grand afflux de Nains en Terre du Milieu. C’est peut-être la course à choisir quand on veut vraiment se faire passer pour le rebelle ?

Elfe

Tout le monde aime les Elfes, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Leurs vertus démarrent avec une sélection de sept classes, ils sont meilleurs que tout le monde avec un arc, et ils obtiennent un port à Rivendell – ce qui est toujours nécessaire. Bien sûr, leur furtivité est risible et leurs compétences s’orientent davantage vers l’attaque que vers la défense, mais cela n’effraie pas la plupart des gens lors de la création de leurs chasseurs, maîtres du savoir ou gardiens.

Homme

Généralement dans les MMO, les races humaines sont aussi populaires que fonctionnellement ennuyeuses. La race de l’homme a plus d’identité que vous ne le pensez au premier abord, et il n’y a pas de meilleur choix si vous aimez un large éventail d’options. À l’exception du gardien des runes et de Beorning, cette race peut lancer n’importe quelle classe de son choix, y compris le capitaine (qui était autrefois une course exclusive). Le port vers Bree, l’auto-guérison charnue, l’augmentation des dégâts d’épée et de meilleures défenses sont formidables dans tous les domaines.

Haut Elfe

Maintenant que les Hauts Elfes sont déverrouillés gratuitement grâce au 15e anniversaire, je suis sûr que leur statut déjà populaire va monter en flèche. Si vous êtes un fan des oreilles pointues, les avantages de cette course sont illimités : huit choix de classe, une vitesse de course plus rapide, plusieurs augmentations de dégâts et une danse super chic. Tout tourne autour de la danse.

Eh bien, il s’agit également du fait que les Hauts Elfes peuvent lancer des Capitaines, ce qui en fait la deuxième race à pouvoir le faire. Le bonus de dégâts d’épée aide avec cette classe, mais aussi avec tous ses autres choix, à l’exception de Warden et Rune-keeper. Pas beaucoup d’inconvénients ici.

Nain

J’ai depuis longtemps le sentiment que les nains sont l’une des races les plus évitées de ce jeu. Ils n’ont pas l’attrait mignon des Hobbits, ils n’ont pas de variante féminine (au moins visiblement), ils ont une liste terne de choix de classe, et maintenant que Stout-Axe est dans le jeu, il leur manque ces nouveaux regards et sifflets.

Pourtant, il y a du plaisir à jouer un nain costaud et hargneux. Ils sont à la fois plus résistants et plus rapides à régénérer les ressources, ils sont fantastiques avec des haches et ils peuvent affronter l’opposition (qui ne vieillit jamais). Évidemment, les traits raciaux sont biaisés vers la construction d’un char – Champion ou Gardien – avec les autres options une réflexion après coup.

Toutes les deux semaines, le LOTRO Legendarium part à l’aventure (des choses horribles, celles-là) à travers le monde en ligne merveilleux, terrifiant, inspirant et, enfin, légendaire de la Terre du Milieu. Justin joue au SdAO depuis son lancement en 2007 ! Si vous avez un sujet pour la colonne, envoyez-le lui à justin@massivelyop.com.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.