A la une, Actualités / Jeux

Naraka Bladepoint : Bienvenue dans le Battle Royal des ninjas

Naraka BladePoint : Bienvenue dans le Battle Royal des ninjas

Apres avoir été repoussé, c’est désormais la fin de l’attente pour ceux qui l’attendaient : Naraka : Bladepoint est sorti aujourd’hui. Les joueurs ont pu avoir un avant-gout ces derniers jours avec une Beta. Disponible uniquement sur PC, le jeu devrait connaitre une adaptation sur PlayStation 5, mais aucune date n’a été communiquée pour l’instant. En attendant, présentation de ce Battle Royal rempli d’action et d’arts martiaux pour en connaitre toutes les facettes avant de se lancer dans l’arène.

Comme dit précédemment, dans ce Battle Royal, pas de AK-47, de M16 ou autre fusil d’assaut moderne, ce sont les arts martiaux qui prédominent, les combats se font majoritairement au corps à corps même si, comme le montre le trailer de gameplay, certaines armes et aptitudes permettent de lancer des projectiles pour un combat à distance. C’est le cas notamment de l’Arc, dont celui qui tire des salves de trois flèches. A vous donc de choisir l’arme qui vous convient le mieux, que ce soit l’arc, l’épée légère à une main, l’épée lourde à 2 mains, un grand choix de style de combat est proposé dans le jeu.

Une carte assez petite et un système d’apparition original

Ce que l’on regarde en urgence sur un Battle Royal, c’est la map, la carte. Ou aller ? Quels sont les points chauds à éviter si on débute, ou bien à rusher si on veut faire beaucoup d’éliminations ? La carte de Naraka : BladePoint n’est pas très grande. Les points d’interets ne sont pas du tout nombreux, à l’inverse d’un Fortnite ou d’un Call of Duty Warzone, puisqu’il n’y en a que 5 : Celestra au centre, Stilltide Temple et Sunwing’s Rest au nord, Wreckage Plains à l’ouest, et Shadowjade Mine au sud. On imagine donc que les combats se concentreront beaucoup sur ces points-là, tandis que le reste de la carte pourrait être un peu plus paisible. Qui dit carte plus petite dit nombre de joueur adapté : vous ne serez que 60 à prendre part au combat dans chaque partie.

Pour ce qui est du système d’apparition, il change du tout au tout par rapport aux Battle Royal en tête de liste. Ici, pas d’avion, de bus ou autre dans le ciel, c’est à vous de choisir ou vous serez déployé, au sol, et il vous sera également indiqué si d’autres personnes ont choisi le même endroit. Le but des développeurs étant d’encourager les joueurs à se combattre, afin de rendre le jeu dynamique.

Comme tout bon Battle Royal, le but est qu’à la fin, la réduction de l’espace de jeu pousse les joueurs à se battre. C’est ce qu’on appelle « la tempête » ou « la zone ». Dans Naraka : BladePoint, c’est un système d’ombre qui va envahir petit à petit la zone de jeu et restreindre l’espace. Petite particularité : à partir de la zone 3, la zone d’ombre impacte également les objets de soins, afin d’éviter aux plus malins de se cacher dans la zone, en se soignant, pour passer inaperçus. Encore une fois, la priorité c’est le combat direct et la confrontation.

Un gameplay ultra-dynamique grâce aux déplacements

Quand on parle d’arts-martiaux on pense à l’agilité et la vitesse d’un ninja, et c’est globalement le sentiment que donne Naraka Bladepoint dans son gameplay en termes de déplacement. Ceux-ci sont très dynamique et proposent des combats sur plusieurs dimensions, que ce soit au sol, mais aussi en hauteur. Tous les éléments de décors semblent accessible grâce à un système de grappin, de double saut et de parkour qui laisse penser à un savant mélange entre Spider-Man et Assassin’s Creed. Ce dynamisme profite également au combat, vous pouvez prendre de la hauteur pour attaquer l’ennemi, l’aborder avec votre grimper, passer au-dessus de lui, arriver discrètement dans son dos, ou même vous échapper rapidement d’un coup de grappin et semer votre ennemie si vous êtes mal en point.

Le système de combat, axé sur les combos à l’arme blanche, couplé aux déplacement ultra rapides que permet le parkour, nous offrent un gameplay très dynamique et très plaisant, qui a beaucoup plu aux joueurs lors des dernières phases de béta.

Le système d’armes dans Naraka : Bladepoint

Dans Naraka : Bladepoint, deux catégories d’armes sont présentes : les armes corps à corps et les armes à distance. Pas besoin de vous détailler les différences entre ces deux catégories. En revanche, pour ces deux types d’armes, un point commun, et aspect original de ce jeu : les armes ont une barre de vie. En effet, les armes s’usent et peuvent se montrer moins efficaces et voir même plus du tout efficaces pour les armes à distance lorsque leur jauge tombe à zéro. Pour les réparer il faudra utiliser des kits, à trouver sur la carte. À noter que vous pouvez vous équiper de deux armes actives, et une arme en réserve, vous pouvez donc avoir des solutions de secours si l’une de vos armes tombe à zéro.

Naraka : Bladepoint est sorti depuis aujourd’hui, disponible, pour l’instant, uniquement sur Steam, au prix de 19,99€. On le rappel, les développeurs ont parlé de l’éventualité d’une version sur consoles next-gen. Si une version PlayStation 5 semble actée, il dépendra de l’accord entre les développeurs et les constructeurs pour une possible version Xbox Séries ou alors une exclusivité PlayStation sur console.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *