Actualités / Jeux

«Nous ne poussons pas les gens à dépenser dans nos jeux» – EA

EA a publié une déclaration en réponse aux rapports récents concernant les tentatives d’EA de stimuler la monétisation.


Logo EA

L’accent mis par EA sur la monétisation de ses jeux est bien connu dans l’industrie depuis longtemps maintenant, et la société a souvent été accusée (pour de très bonnes raisons, la plupart du temps) de rendre cette monétisation plus centrale dans la plupart de ses opérations que ils devraient l’être, souvent au détriment de la qualité. Bien sûr, le plus gros générateur de revenus pour EA est les boîtes à butin dans lesquelles il vend De la FIFA Le mode Ultimate Team année après année, et un rapport récent issu d’un document interne d’EA divulgué prétend que la société pousse les joueurs à dépenser plus dans le mode de plusieurs manières.

EA a maintenant publié une déclaration en réponse aux rapports, l’essentiel étant que les dépenses en FIFA est facultative, et que les interprétations du document divulgué susmentionné manquent de contexte et que le contenu du document a été déformé.

«Nous cherchons chaque jour à offrir aux joueurs des choix de contenu qui alimentent leur enthousiasme et leur lien avec le sport et leurs amis», déclare la société. «C’est pourquoi nous sommes si déçus par un récent rapport médiatique sur FUT qui a ignoré des informations et un contexte importants, le résultat étant une histoire sensationnalisée avec une fausse représentation des faits.»

«Nous ne« poussons »pas les gens à dépenser dans nos jeux», ajoute EA. «Lorsque nous proposons ce choix, nous faisons très attention de ne pas promouvoir les dépenses par rapport aux gains dans le jeu, et la majorité des joueurs de la FIFA ne dépensent jamais d’argent pour des objets en jeu.»

Dans la déclaration, la société écrit également que, puisque l’été est souvent la période la plus active pour FIFA Ultimate Team chaque année, EA prend souvent des mesures pour augmenter l’engagement des joueurs, mais pas les dépenses des joueurs, et que «rien dans le document divulgué ne contredit cela. chemin. »

Enfin, EA a également déclaré qu’elle ne pensait pas qu’aucun aspect de FIFA Ultimate Team, y compris ses coffres à butin, n’équivaut à du jeu, affirmant que de nombreux organismes de réglementation dans de nombreux pays sont d’accord avec cette évaluation (bien que certains, bien sûr, ne soient pas d’accord).

«Nous sommes également fermement en désaccord avec le fait que la FIFA ou l’un de nos jeux impliquent des jeux de hasard», indique la déclaration d’EA. «Les régulateurs de plusieurs pays à travers le monde ont déclaré publiquement que là où il n’y a pas de méthode de retrait, les coffres à butin ne constituent pas du jeu. Nous prenons grand soin de nous assurer que nos jeux sont joués comme prévu, y compris en prenant des mesures contre ceux qui enfreignent nos règles contre les échanges en dehors du jeu. Nous ne pensons pas que l’un des litiges récents intentés aux États-Unis ou au Canada soit fondé et nous sommes convaincus que les tribunaux seront d’accord. Récemment, un juge de la Cour fédérale des États-Unis a rejeté une affaire connexe en soulignant que «l’absence de valeur transférable dans le monde réel pour les objets les fait sortir» des lois sur les jeux de hasard. Donc, encore une fois, soutenus par tous ces points de vue des autorités, nous ne pensons pas qu’aucun aspect des jeux d’EA ne constitue un jeu. »


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *