À la une, Actualités / Jeux, Playstation

Pourquoi vous ne devriez pas trop vous inquiéter du déclin d'une année sur l'autre de la PS5

Image : Pousser le carré

L’industrie du jeu vidéo est prise dans un raz-de-marée de négativité, et si vous prêtez attention aux médias sociaux, vous pourriez être pardonné de penser que le ciel vous tombe sur la tête. Sony a publié un rapport financier plutôt positif plus tôt cette semaine, mais les gros titres qui en ont ressorti vont à l'encontre de cela : la PS5 a diminué de 29 % d'une année sur l'autre, est en retard sur la PS4 dans le monde et a raté ses prévisions révisées.

Voici pourquoi le contexte est important.

Il y a un an, entre le 1er janvier et le 31 mars 2023, les ventes de PS5 ont explosé de 219 % sur un an. En effet, Sony, comme cela a été largement annoncé à l'époque, a finalement résolu ses problèmes de stocks induits par la pandémie et a lancé une gigantesque campagne mondiale pour promouvoir la disponibilité de sa console de nouvelle génération. Cela s'est traduit par un trimestre record pour la marque, où elle a expédié 6,3 millions de consoles.

Pour mettre cela en perspective : le meilleur quatrième trimestre de la PS4 n'a géré que 3,1 millions d'unités, soit moins de la moitié du total mentionné ci-dessus. La baisse de 29 pour cent enregistrée au cours du dernier trimestre est donc comparée à un succès sans précédent. En fait, les 4,5 millions d'unités que PS5 a fait en fin de compte, le record du navire est nettement supérieur au record PS4 évoqué ci-dessus.

Réaction : Pourquoi vous ne devriez pas trop vous inquiéter du déclin d'une année sur l'autre de la PS5 2
Image : Pousser le carré

Il est vrai que la PS5 accuse un peu moins d'un million d'unités de retard sur la PS4 à ce stade de son cycle de vie, mais un contexte supplémentaire est également nécessaire ici. Les perturbations causées par la pandémie ont déséquilibré cette génération, où Sony a essentiellement rattrapé son retard depuis le début. Non seulement cela, mais la PS4 Pro était sortie à ce stade dans la génération précédente, et la PS4 Slim avait également bénéficié de plusieurs fortes baisses de prix.

Tapis Piscatella de Circana noté sur les réseaux sociaux cette semaine que la PS5 est en fait 7 % d'avance sur le lancement de la PS4 aligné aux États-Unis, ce qui signifie que c'est le reste du monde où la console de nouvelle génération est à la traîne. Et il y a une explication très simple à cela : Sony a en fait augmenté le prix de son format phare dans pratiquement toutes les régions en dehors des États-Unis.

Cet article n’a pas pour but de présenter la PlayStation sous un jour parfait : il reste encore des problèmes que le fabricant doit surmonter. Peut-il faire baisser le prix du matériel et toucher un public plus large ? Peut-il accélérer le développement de logiciels propriétaires pour publier des titres plus rapidement ? Et peut-elle améliorer ses marges bénéficiaires, afin de ne pas fonctionner constamment sur le fil du couteau ?

Ce sont toutes des questions que les nouveaux PDG Hermen Hulst et Hideaki Nishino devront résoudre. Mais à la lumière d’un flux apparemment incessant de négativité dans l’industrie du jeu vidéo, il est parfois important d’apporter un peu de contexte. Sony a beaucoup de travail à faire, cela ne fait aucun doute – mais regardez au-delà des gros titres alarmistes, et vous verrez que la PS5 se porte très bien.


Que pensez-vous des performances récentes de la PS5 et que peut faire Sony pour maintenir cet élan ? Craignez-vous que les consoles soient en voie de disparition, ou est-ce que toute la négativité devient un peu exagérée en ligne ? Faites-nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.