A la une, Actualités / Jeux

Qu’est ce que le « smurfing » ?

League of Legends

Pourquoi les gens se « smurfent »-ils dans les jeux vidéo ?

Si un membre de votre équipe de jeu vidéo traite un ennemi de « smurf », il y a de fortes chances que vous soyez en train de perdre..

Le « smurfing » dans les jeux vidéo est le fait de jouer dans une rang inférieur au rang réel du joueur. Les personnes qui font cela sont appelées des « smurfs ». L’idée est que jouer contre des joueurs moins doués peut être une bonne source d’entraînement ou un moyen de stimuler un ego blessé.

C’est aussi l’un des plus gros problèmes des jeux modernes, tous genres confondus. La lutte contre le « smurfing » est une course aux armements à quatre voies entre les schtroumpfs, les développeurs, les vendeurs de comptes et le joueur moyen.

Les « smurfs » ruinent le jeu pour plusieurs raisons. Ils créent des situations injustes pour les joueurs normaux qui veulent jouer contre des personnes ayant un rang similaire. Les « smurfs » ont également tendance à être plus toxiques. Les conséquences n’affectant pas leur compte principal, ils ne s’en soucient pas autant.

C’est aux développeurs de trouver des méthodes pour détecter et traiter les « smurfs ». Dota 2, par exemple, fait s’affronter les « smurfs » présumés jusqu’à ce que l’algorithme les bannisse ou vérifie leur authenticité. Les développeurs demandent souvent à leurs joueurs de les aider à résoudre ces problèmes en leur signalant les cas suspects de « smurfs » dans leurs matchs.

De l’autre côté de l’équation, il existe une économie florissante d’achat et de vente de comptes de « smurfs ». Des comptes prêts à être classés pour des jeux gratuits comme Counter-Strike : Global Offensive et League of Legends peuvent être achetés pour des prix dérisoires.

Pour certains, le « smurfing » est un moyen de pratiquer de nouvelles tactiques, personnage ou stratégie sans que cela n’affecte leur compte principal. D’autres pensent que leurs adversaires devraient se sentir reconnaissants de jouer contre des joueurs très ayant un meilleur niveau qu’eux. Presque tout le monde a déjà joué contre un « smurf », alors pourquoi ne pas en profiter ? La raison pour laquelle les gens se mettent au « smurfing » dans les jeux vidéo est un sujet très controversé, mais elle se résume généralement à l’une des trois raisons suivantes.

La première est de renforcer leur ego. Ils peuvent perdre quelques parties sur leur vrai compte et utiliser leur compte « smurf » pour battre les joueurs de rang inférieur. Ils s’en servent pour booster leur ego. Parfois, ils essayent d’excuser leur comportement en jouant avec des amis moins doués. Des jeux comme Valorant et CSGO limitent le jumelage des parties si les rangs sont trop éloignés.

Une autre raison courante du « smurfing » est l’entraînement. Ces joueurs achètent ou créent des comptes pour apprendre de nouveaux rôles ou stratégies sans affecter leur compte principal. Certains joueurs prennent leur taux de victoire ou leurs records à vie très au sérieux, et apprendre de nouvelles choses pourrait affecter ces statistiques. Cela les place également dans une catégorie de compétences inférieure, ce que le « smurf » considère comme juste car ils ne jouent pas comme d’habitude.

Enfin, il y a même des « smurfs éthiques » qui essaient de le faire comme un défi. Par exemple, certains joueurs essaient d’atteindre un rang élevé dans CSGO en utilisant uniquement de mauvaises armes comme le pistolet P250 ou la mitraillette MP-9.

Certains créateurs de contenus essaient même le s »smurfing » pour des vidéos à des fins éducatives ou la création de contenu. Même si ces « smurfs » sont moins dommageables que le fait de piétiner de nouveaux joueurs, il s’agit toujours d’une violation de l’esprit des jeux vidéo et de la compétition. Les « smurfs » éthiques gâchent quand même les matchs des neuf autres joueurs dans le lobby.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.