Final Fantasy 7 Rebirth, Actualités / Jeux

Qu'obtient-on lorsque l'on mélange Final Fantasy 7 et Resident Evil ? Ma démo préférée du Steam Next fest

Qu'obtient-on lorsque l'on mélange Final Fantasy 7 et Resident Evil ?  Ma démo préférée du Steam Next fest

Avez-vous déjà entendu le pitch d'un jeu qui ravit immédiatement vos oreilles ? Une combinaison de mots ou d'idées qui vous fait penser « eh bien, je dois vivre ça le plus tôt possible » ? Cela m'est arrivé avec Pays du Corbeaule dernier titre de Jeux SFBun développeur que vous connaîtrez probablement mieux en tant qu'équipe derrière le jeu de réflexion Pinces à découper. Là où Snipperclips est plutôt mignon, Crow Country l'est toujours, un peu, mais est plutôt un jeu d'horreur de survie se déroulant dans un parc à thème abandonné sur le thème des corbeaux qui s'inspire de Final Fantasy 7 et Resident Evil. Ouais, c'est ce que j'appelle un bon pitch. Et le meilleur, c'est que vous pouvez même l'essayer par vous-même grâce à une démo Steam Next Fest. Mais d’abord, permettez-moi de vous en vendre encore plus.

Crow Country vous met dans la peau de l'agent spécial Mara Forest, un personnage mystérieux dont la conception s'inscrit assez rapidement dans l'histoire des protagonistes féminines de tous les temps des jeux d'horreur. Le démarrage de la démo vous amène au début du jeu et vous en dit incroyablement peu – littéralement juste le nom de Mara. Tout le reste dépend de vous, et bon sang, j'adore les mystères, en particulier ceux qui se déroulent dans un parc à thème fictif qui a fermé ses portes en raison de l'étrange disparition de son propriétaire.

Démo Steam Next Fest de Crow Country.

Dès le départ, esthétiquement, vous pouvez voir où les inspirations de Final Fantasy 7 entrent en jeu. Bien que peut-être un peu plus définie que le nuage polygonal, Mara a un design similaire à celui d'un jouet, ce que je pense personnellement comme un beaucoup de modèles de personnages OG FF7 l’ont. Contrairement à Final Fantasy 7 et à Resident Evils de l'ère PS1, tous les arrière-plans sont rendus en temps réel, car vous pouvez manœuvrer la caméra, mais tout conserve cette sensation pré-rendue dans laquelle ces jeux classiques excellaient.

Il capture vraiment ce style, s'appuyant évidemment sur la résurgence continue de l'esthétique de l'ère PS1, et parvient toujours à conserver une grande quantité de détails que les arrière-plans originaux avaient souvent aussi. Il y a constamment tellement de choses à regarder que chaque zone autonome ressemble à un diorama, qui s'accorde bien avec le décor du parc à thème.

En dehors de l’esthétique, le jeu emprunte principalement à Resident Evil, avec quelques ajustements ici et là. D'une part, le tir fonctionne de la même manière que Resident Evil, même si vous pouvez viser à peu près n'importe où sur l'écran. D'une part, cela signifie que vous avez plus de polyvalence, mais cela ajoute également un peu plus de défi, car vous devez parfois être plus précis. Bien sûr, ce ne serait pas un jeu inspiré de Resi sans énigmes, la démo ayant également beaucoup à résoudre – ne vous attendez pas à un défi trop difficile dès le départ, même si, comme encore une fois, la démo semble être le début du jeu. Un bonus supplémentaire de cette démo est qu'il y a 15 corbeaux de cristal cachés à trouver et à tirer, même si je n'ai pas encore réussi à tous les obtenir.

L'une des choses que je préfère dans la démo, et qui, je l'espère, figurera dans le jeu final, est qu'il existe deux modes dans lesquels vous pouvez jouer au jeu : la survie, qui présente des ennemis, ce qui signifie que le danger peut être à n'importe quel coin, ou l'exploration, où rien ne vous attaquera et où vous pourrez explorer librement. Les vibrations sont si fortes et énervantes rien que d'être dans un parc à thème abandonné consacré aux corbeaux (qui ouvrirait quelque chose comme ça ?), alors j'aime que ceux qui veulent juste explorer un monde étrange et étrange puissent le faire sans le stress de tirer des choses. De plus, encore une fois, cela ajoute à cette sensation de diorama/jouet, vous pouvez vraiment jouer comme vous le souhaitez.

Il y a beaucoup de très bonnes démos Steam Next Fest à découvrir (nous avons également quelques recommandations ici pour vous), mais parmi ce que j'ai joué jusqu'à présent, Crow Country est de loin mon préféré – je vais J'ai du mal à trouver un jeu qui mélange aussi bien les idées de deux jeux radicalement différents comme Final Fantasy 7 et Resident Evil. Il ne me reste plus qu'à trouver ces corbeaux…

Crown Country n'a pas encore de date de sortie, mais sa sortie est prévue sur PC et PlayStation. Steam Next Fest se déroule jusqu’au 12 février.