Actualités / Jeux

Red Faction : Instruments Of Destruction, le bac à sable physique barmy des développeurs de Guerrilla, quitte l'accès anticipé en mai

Vous souvenez-vous de la guerre des fans des années 2000 pour savoir quel jeu avait la meilleure physique de destruction de terrain ? Les vainqueurs de cette escarmouche particulière sur le forum étaient probablement les jeux Battlefield de DICE, avec leur cinématographie délirante Frostbitten et leur tactique multijoueur fiable consistant à ce qu'une équipe entière concentre le feu sur un seul point de capture, le réduisant progressivement à des souches de fondation. Mais les âmes les plus gauches auraient peut-être préféré la série Red Faction de Volition (RIP), dont la troisième, Red Faction : Guerrilla, présentait un moteur de démolition granulaire qui vous permet de briser des bases entières avec un marteau.

Eh bien, Luke Schneider, concepteur technique principal de Guerrilla, est toujours dans le secteur de la ruine de l'architecture : son dernier et celui de Radiangames, Instruments Of Destruction, espérons-le, explicite, quittera l'accès anticipé de Steam le 10 mai 2024. Voici la bande-annonce 1.0.

Instruments of Destruction – Bande-annonce de la date de sortie 1.0

Instruments Of Destruction vous présente comme un pilote d'essai pour Sharpe Industries, qui doit voyager vers des îles et des avant-postes éloignés et niveler tous les bâtiments qui s'y trouvent à l'aide d'une gamme de prototypes de véhicules excitables, qui semblent tous avoir été conçus par Homer Simpson. Il y en a un que je vais résumer comme un “bouquet de scie circulaire”, un tracteur qui ressemble à un mille-pattes, et une sorte de tourelle tripode prêtée par Command & Conquer.

Les cartes, quant à elles, sont constituées d’arrangements délicieusement équilibrés de matériaux mélangés qui se froissent, éclatent et vacillent de manière naturaliste. Chacun a un objectif d’histoire, un tableau des meilleurs scores et une gamme d’objectifs bonus cachés. Si les instruments préfabriqués du jeu ne sont pas assez destructeurs, vous pouvez également créer vos propres véhicules dans la campagne Build & Destroy.

Instruments Of Destruction a connu un bon vieux temps dans l'accès anticipé à Steam depuis son lancement en mars 2022. Il se situe plutôt avec un consensus d'avis d'utilisateurs très positif au moment de la rédaction. Les développeurs ont écrit un long article sur le développement du jeu qui explore les comparaisons avec le très similaire Besiege et le Blast Corps, plutôt plus ancien, sur N64. L'article détaille également ce que la version 1.0 ajoute – en voici un extrait :

La version 1.0 comprendra une campagne principale avec environ 50 missions et un défi distinct avec un score élevé pour chaque mission. Dans cette campagne, conçue pour être appréciée par les joueurs de tous âges, aucune construction de véhicule n'est requise. La campagne secondaire, qui se concentre sur l'enseignement du mode construction de véhicules et d'objectifs davantage de type puzzle, comportera environ 25 missions (et 25 défis). De plus, le mode Sandbox sera toujours là pour répondre à vos besoins de chaos.

D'autres ajouts importants incluent le doublage professionnel des 2 personnages principaux du jeu, la localisation du texte intégral en 12 langues, quelques nouvelles fonctionnalités graphiques et davantage d'optimisations. Et bien sûr, il y aura un grand nombre de corrections de bugs et d'autres améliorations mineures dans la construction des véhicules et dans certaines pièces du véhicule.

Si la version à accès anticipé fait tourner votre moteur, vous voudrez peut-être néanmoins attendre jusqu'en mai avant d'acheter. Comme le soulignent les développeurs, le jeu bénéficiera d'une réduction de 15 % à sa sortie et les données de sauvegarde de votre campagne seront réinitialisées pour la version 1.0.

Question pour le fil de discussion : quelle est l'implémentation la plus étrange de la physique avec laquelle vous ayez jamais lutté dans un jeu ? Le mien pourrait être A Slower Speed ​​of Light, dans lequel les joueurs ramassent des orbes qui réduisent la vitesse de la lumière par incréments et rendent ainsi visibles les effets de la relativité restreinte. Bien sûr, ce n'est pas vraiment de la merde à coups de masse, mais ça a un certain charme.