Actualités / Jeux

Rumeur: EA « poursuit » un accord de vente ou de fusion

Rumeur: EA "poursuit" un accord de vente ou de fusion

Une vente ou une fusion d’EA serait recherchée par le PDG Andrew Wilson, similaire à l’accord entre Microsoft et Activision plus tôt cette année qui a vu l’éditeur Call of Duty être acquis par les propriétaires de Xbox. Soi-disant, EA est « persistant dans la poursuite » d’un tel accord et a déjà eu des discussions avec NBCUniversal, Disney et Apple.

EA a connu des périodes de turbulences ces dernières années, c’est certain. L’éditeur a récemment perdu la licence de football FIFA après 20 ans, et Battlefield 2042 a vu sa première saison considérablement retardée alors que le développeur cherchait à éliminer ses nombreux bugs. Dragon Age 4 a subi de multiples modifications et retards, et le dernier jeu de BioWare, Anthem, a été un désastre coûteux.

Malgré tout cela, le dernier exercice financier d’EA a été le meilleur de tous les temps, avec des bénéfices en hausse de 20 % et des bénéfices nets totalisant environ 7,5 milliards de dollars US/6 milliards de livres sterling. Selon un nouveau rapport de Puck (via Kotaku), l’éditeur vétéran cherche soi-disant à suivre l’exemple d’Activision dans la recherche d’un accord d’acquisition, EA étant principalement intéressé par « un accord de fusion qui permettrait à Wilson de rester en tant que directeur général de la société fusionnée ». ” – similaire à la fusion originale Activision-Blizzard, en fait.

Selon le journaliste de Puck, Dylan Beyers, « des sources proches de ces discussions disent qu’EA a persisté dans la poursuite d’une vente et n’a fait que s’enhardir à la suite de l’accord Microsoft-Activision ». Un accord avec le PDG de Comcast, Brian Roberts, pour « séparer » NBCUniversal en une « entité combinée » avec EA aurait été bien avancé mais s’est effondré en raison de « désaccords sur le prix et la structure ». Cependant, EA reste une « cible de fusion potentielle » pour Comcast.

Le rapport indique qu’EA a également recherché un accord avec Disney aussi récemment qu’en mars à la recherche d’une « relation plus significative » que la simple licence, suite à l’annonce de plusieurs nouveaux jeux Star Wars supervisés par le développeur d’Apex Legends, Respawn. Disney s’est toutefois retiré des discussions.

Le porte-parole d’Electronic Arts, John Reseburg, a apparemment refusé de commenter ces rumeurs, mais a déclaré qu’EA est « fier d’opérer à partir d’une position de force et de croissance, avec un portefeuille de jeux incroyables, construits autour d’une IP puissante, réalisés par des équipes incroyablement talentueuses, et un réseau de plus d’un demi-milliard de joueurs. Nous voyons un avenir très brillant devant nous.

Il reste à voir si quelque chose en sortira, mais ce n’est pas la seule nouvelle d’acquisition en cours cette année. Outre l’accord Microsoft pour acheter Activision Blizzard, le studio Destiny 2 Bungie a récemment été acquis par Sony, et Paradox Interactive « pourrait » chercher d’autres sociétés et IP à acquérir.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.