Actualités / Jeux

Six partis néerlandais proposent un projet de loi pour interdire les loot boxes aux Pays-Bas

Six partis néerlandais proposent un projet de loi pour interdire les loot boxes aux Pays-Bas

Six membres néerlandais de la Chambre des représentants de différents partis politiques ont présenté un projet de loi bipartite visant à interdire les loot boxes des jeux vidéo dans le pays.

En octobre 2020, le tribunal de La Haye a conclu que la Netherlands Gaming Authority serait en mesure d’infliger une amende de 430 193 £ (500 000 €) à Electronic Arts (EA) par semaine jusqu’à ce qu’elle retire les loot boxes (packs) de Équipe ultime de la FIFA. Cette décision a été annulée en mars 2022 par le Conseil d’État néerlandais suite à une contestation des promoteurs (via VGC).

Ce projet de loi le plus récent note ces événements et appelle à une enquête et éventuellement à une interdiction des boîtes à butin, les qualifiant de forme de jeu et déclarant que les enfants y ont facilement accès.

Les membres de la Chambre qui ont parrainé le projet de loi sont Henri Bontenbal de l’Appel chrétien-démocrate (CDA), Don Ceder de l’Union chrétienne (CU), Queeny Rajkowski du Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD), Renske Leijten du Parti socialiste ( SP), Lisa van Ginneken des Démocrates 66 (D66) et Kauthar Bouchallikht de la Gauche verte (GL).

FIFA 22 FUT supprime les éléments russes
FIFA 22. Crédit : EA Sports

Les Pays-Bas utilisent un système politique à deux chambres, ce qui signifie qu’un projet de loi doit être adopté par la Chambre des représentants et le Sénat avant d’être ratifié par le monarque. Les partis de soutien contrôlent 94 des 150 sièges de la Chambre et 44 des 75 sièges du Sénat.

Avec ce niveau de soutien bipartisan, cela semble susceptible de passer. S’il est adopté, ce nouveau mouvement classera les loot boxes comme des jeux d’argent, obligeant les développeurs à supprimer définitivement ces fonctionnalités de leurs jeux s’ils souhaitent les vendre aux Pays-Bas.

Les loot boxes sont déjà définitivement interdites en Belgique voisine depuis 2018. Récemment, Diablo Immortel n’a pas été publié en Belgique et aux Pays-Bas en raison de leurs lois respectives sur les jeux d’argent.

Dans d’autres nouvelles, Minecraft a placé un hommage au regretté Technoblade dans son lanceur.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.