Actualités / Jeux

Voix des cartes : les bêtes de somme exerce l’imagination

Voix des cartes : les bêtes de somme exerce l'imagination

Voice of Cards : Les bêtes de somme est la troisième entrée de Square Enix Voix des cartes série, sortie moins d’un an après le titre précédent, La jeune fille abandonnée. C’est un JRPG qui ressemble à un RPG de table (TTRPG) en raison de son utilisation de cartes pour l’ensemble du jeu. Comme on peut s’y attendre d’une œuvre de Yoko Taro, l’histoire est d’une beauté envoûtante et parfois bouleversante. Ce n’est rien d’aussi triste que Automates NieR ou troublant comme Drakengard, heureusement. Sa courte durée m’a définitivement laissé en vouloir plus, ce qui contraste fortement avec la façon dont je voulais que les choses s’arrêtent dans les deux jeux susmentionnés.

En dépit Les bêtes de sommeesthétique minimaliste unique en ce qui concerne l’environnement du monde, je ne me suis jamais ennuyé. Cela est dû à la narration tout au long. Yui Ishikawa est un maître de jeu fantastique avec une cadence apaisante. Le jeu utilise également certaines tactiques pour donner l’impression d’être un vrai TTRPG. Par exemple, Ishikawa dit parfois une ligne deux fois, comme si elle bégayait et devait se répéter. Je ne sais pas si ceux-ci étaient sur un script, ou sont de véritables bêtisiers. Mais cela donne au jeu une sensation de RPG organique qui est si différente des autres jeux qu’elle est restée charmante tout au long.

Les bêtes de somme se sent plutôt lent parfois. En effet, chaque étape que vous franchissez comporte deux animations. Tout d’abord, votre pièce doit se déplacer de carte en carte. Deuxièmement, les cartes autour de vous doivent être retournées pour révéler la carte. Il y a aussi un léger décalage lorsque vous accédez ou quittez le menu, ainsi que lorsque vous ouvrez votre collection. Alors que chaque retard ne dure qu’une seconde, il commence vraiment à s’accumuler. Cela peut rendre le jeu Voice of Cards : Les bêtes de somme… eh bien, un fardeau mineur. Le décalage peut être dû au fait que j’y ai joué sur la Nintendo Switch. Mais je suis sûr que d’autres plates-formes rencontrent le même problème en ce qui concerne les animations de carte.

Incidemment, bien que le jeu avertisse que des «choses étranges» peuvent se produire lorsque vous jouez au jeu à une vitesse plus rapide, je n’ai jamais rencontré de problèmes. Lorsque je jouais à vitesse normale, je rencontrais toujours tous les problèmes de décalage mineurs que j’ai mentionnés plus tôt. En fait, j’ai changé la vitesse du jeu parce que je m’impatientais. Je recommande donc de jouer au jeu à la vitesse la plus élevée, car le commutateur peut certainement le gérer.

Maintenant, parlons brièvement de ce qu’est le jeu. L’intrigue de Voice of Cards : Les bêtes de somme centré sur Al’e. C’est une fille souterraine qui sert de garde pour son village souterrain. Le jour de son anniversaire, des monstres attaquent et un mystérieux garçon nommé L’gol la sauve. Après quelques mésaventures, les deux partent ensemble à la recherche des étoiles. C’est un voyage plus difficile qu’il n’y paraît car ils vivent dans un pays où le soleil ne se couche jamais. Malgré une mise en scène aussi engageante et poétique, la majeure partie de l’histoire se concentre sur le conflit entre les humains et les monstres. Et si vous êtes un vétéran des jeux Yoko Taro, vous pouvez probablement prédire beaucoup de rebondissements dans un tel récit.

Les bêtes de somme ressemble à un jeu Yoko Taro d’entrée de gamme que vous utiliseriez pour le présenter à vos amis. C’est court et facile, mais suffisamment difficile pour que vous deviez garder votre esprit. Les personnages sont tous étonnamment doux malgré leur passé et leurs circonstances. Ils étaient de grands motivateurs. Même quand j’ai commencé à m’ennuyer, j’ai continué parce que je voulais voir L’gol être mignon. Certaines des histoires inversées laissent un mauvais arrière-goût dans la bouche. Mais dans l’ensemble, l’intrigue du jeu est étonnamment « pleine d’espoir ». C’est un excellent jeu pour les nouveaux joueurs pour voir si la vision du monde unique de Yoko Taro leur convient.

Voice of Cards : Les bêtes de somme est disponible sur Nintendo Switch, PlayStation 4 et Windows PC. Ce playtest est basé sur un code de version Nintendo Switch fourni par l’éditeur.

Noter cet article

Articles en lien