Actualités / Jeux

Réflexion massive : les archétypes de classe MMORPG auxquels nous ne jouons jamais

Réflexion massive : les archétypes de classe MMORPG auxquels nous ne jouons jamais

Il y a quelques semaines, nous avons fait un amusement Massively Overthinking sur notre plus les classes et archétypes MMORPG de marque, les concepts de personnages et les styles de jeu auxquels nous nous retrouvons sans cesse, peu importe le jeu. Naturellement, cette semaine, nous allons inverser la tendance et choisir nos trois moins les classes MMO ou les types de personnages de marque – les trois personnages auxquels nous ne jouons pratiquement jamais, ceux qui se retrouvent au bas de nos listes alternatives s’ils sont un jour lancés. Quels sont-ils et pourquoi évitez-vous de les rouler ?

Andrew Ross (@dengarsw): Celui-ci est beaucoup plus facile. Les cours DPS directs ne sont pas mon truc, surtout les mages. Le DPS basé sur le DoT, bien qu’il s’agisse d’un concept sympa, ne fonctionne souvent pas pour moi car les jeux ont souvent une limite aux debuffs/DoT qui peuvent aller sur une foule, même en groupe, donc les classes DoT semblent trop faciles à rater. Je fais aussi rarement des Paladins, avec GW2 Guardian étant la chose la plus proche que j’ai appréciée en tant que personne, même si je l’ai joué en partie parce qu’il avait des combos super méchants pour noyer les joueurs dans l’eau, ce qui va avec mon amour « Mean CC ». A part dans GW2, cependant, je n’apprécie tout simplement pas les Paladins thématiquement pour mes cours de touche-à-tout.

Ben Griggs (@braxwolf) : Je ne joue pas souvent aux tanks, mais c’est surtout par souci d’efficacité. Il faut plus de temps pour tuer des ennemis en tant que tank, et comme je joue habituellement en solo, je préfère les classes de dégâts plus élevées. Je suis aussi un adepte des animations magiques, qui coïncident généralement avec les dégâts ou les soigneurs.

Brianna Royce (@nbrianna, blog) : je pense que ce que je ne joue pas est encore plus facile que ce que je fais. Je joue rarement…

Voleurs furtifs de mêlée – Je déteste généralement la mêlée positionnelle et je déteste le ralentissement de la furtivité ; mettez-les ensemble et je suis un grand non. Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai essayé de rouler un Ville des héros Stalker seulement pour le supprimer à nouveau. Et mon Guild Wars 2 La voleuse ne joue que maintenant qu’elle est une casse-cou. (J’aime la furtivité archers dans les jeux en solo, mais ils ne sont pas aussi courants en multijoueur, car, vous savez, ils sont surpuissants.)

Paladins et types de magie sacrée – Je n’ai jamais rencontré de paladin avec lequel j’aimais vraiment jouer. je tendre aimer les chars déchiquetés plutôt que les mages de combat, et la magie sacrée est trop fromage pour moi.

Types de magie de l’ombre – L’autre extrémité du spectre du fromage pour moi est constituée des types de nécros et de magie de l’ombre. J’ai hésité à inclure car je fais des exceptions ici. J’aime mon Necro Mastermind dans Ville des héros, mais c’est vraiment à cause de la mécanique spécifique de Mastermind ; Je pouvais prendre ou laisser les zombies eux-mêmes. Mais si la classe n’est fondamentalement qu’un simple sorcier ou quelque chose du genre ? Passe. Maintenant, si la magie est fantomatique, comme un Guerres de guilde Ritualiste, plutôt que démons et magie des ombres ? Inscrivez-moi le diable.

Carlo Lacsina (@UltraMudkipEX, YouTube, Twitch) : je ne sais pas comment quelqu’un peut jouer un personnage à distance sans s’ennuyer aux larmes. J’adore patauger dans le vif du sujet, vous savez ? Vraiment me salir les mains. Vraiment faire un beau désordre! Chaque fois que je joue un personnage à distance, j’ai l’impression d’être juste assis là à lancer des flèches. Et chaque fois que les choses entrent dans la mêlée, cela tue un peu l’immersion que mon personnage tire toujours sur l’agresseur avec des flèches.

Je préfère jouer des personnages de mêlée, mais si l’option est là, je peux opter pour un personnage de style hybride où ils commencent à distance, puis sautent après qu’ils aient été un peu adoucis. Quelques exemples incluent le voleur de Guild Wars 2 et le ninja de FFXIV. C’est vraiment cool à jouer ! Mais si c’est un rôdeur, à moins qu’il n’y ait une option pour utiliser l’épée longue à une main, alors je ne les touche pas.

Chris Neal (@yeux de loup, blog) : à peu près toutes les classes de guérisseurs jamais conçues, si je suis parfaitement honnête. Ou du moins ceux qui sont vos guérisseurs « classiques » – ceux qui gèrent directement les barres de santé des autres sans grand-chose d’autre à faire en dehors de cela. Je trouve cela spectaculairement ennuyeux et tout simplement pas amusant. Ce n’est pas mon style. Ce qui me fait apprécier encore plus ceux qui aiment guérir.

Larry Everett (@Shaddoe) : Le rôle que j’ai le plus de mal à jouer est le canon de verre. Je ne sais pas si c’est parce que je ne peux pas éviter les dégâts ou si c’est parce que je me sens enfermé dans un endroit ou probablement les deux, mais je ne peux jamais bien jouer et je ne peux jamais DPS aussi bien que les autres dans mon groupe. Deuxièmement, ce n’est pas un jamais, mais je jouerai très, très rarement un guérisseur. Ce n’est pas parce que je ne peux pas ou que je ne pense pas pouvoir bien faire. La plupart des mécanismes de guérison me semblent être une taupe. Je peux voir à quel point cela peut être amusant car il faut beaucoup de travail et beaucoup de réflexion pour bien jouer un guérisseur ; ce n’est juste pas pour moi.

MJ Guthrie (@MJ_Guthrie, blog) : OK, donc je n’ai pas réfléchi aux classes auxquelles je joue (guérisseurs et feu ; il faut toujours avoir des guérisseurs et/ou du feu. Guérir avec le feu est le meilleur !), mais je vais jeter ces classes et des archétypes que je rejette instantanément hors de considération lors de la création du personnage parce que je sais que vous mourez tous d’envie de savoir !

Je ne joue pas aux chars. Nan. Je ne l’aime pas. Je joue peut-être un autre type de classe qui finit par jouer le rôle de tank (parfois en tant que bretteur, parfois en tant que guérisseur haha), mais je n’aime pas les classes portant une épée et une planche, écrasez-les. Sauf dans de très rares cas, je n’aime même pas du tout la mêlée ! Je déteste les combats en face.

Cela dit, le type que je déteste le plus : les clercs en plaques ! Transformer ma classe de guérisseur en un smash-and-basher au corps à corps est tout simplement un sacrilège ! Je ne touche pas à ces abominations. J’ai essayé plusieurs fois, mais ils n’ont jamais de temps de jeu et sont même les quelques personnages que j’ai supprimés.

Sam Kash (@thesamkash): Ma première classe la moins jouée, qui pourrait vraiment être proche de jamais jouée, serait les ingénieurs. La classe ne m’excite jamais. Je sais qu’ils sont souvent la version science-fiction, steampunk, cyber-futuriste des vrais ingénieurs, mais c’est encore trop proche de la vraie vie pour moi. Je préfère que mes cours soient vraiment fantastiques avec des super pouvoirs et de la magie, et voler et tirer des missiles magiques dans les ténèbres.

La prochaine étape pourrait être les mages classiques. Cela dépend de la méta du jeu, et si j’ai vraiment besoin d’en jouer un, je le ferai, mais ce ne sera pas mon choix de départ. En général, je n’aime pas être aussi spongieux, même si le squish est livré avec un bon DPS.

Troisièmement, disons les rangers. Je veux juste faire face à mon adversaire, et je ne peux pas le faire avec un arc et des flèches. Au moins, ce n’est généralement pas la façon recommandée de l’utiliser. Les coups de fond dans la mêlée ne semblent tout simplement pas assez viscérales et intenses.

Tyler Edwards (blog) : Cela dépend vraiment de l’exécution, et n’importe quel archétype peut être amusant avec de bonnes mécaniques, donc j’essaie généralement de garder l’esprit ouvert, même pour des trucs auxquels je ne jouerais pas normalement.

Cela dit, en ce qui concerne mes préférences sur ce qu’il faut jouer, Warrior est tout en bas.

Je privilégie les classes agiles et/ou celles qui privilégient l’intellect et la magie, et un guerrier n’est ni l’un ni l’autre. Ils sont souvent lents et maladroits, puissants et inélégants. C’est à peu près le contraire de ce que j’aime. Et au-delà, ils sont juste… ennuyeux. Vous avez une épée et vous frappez les gens. Ce n’est pas très excitant dans les jeux où les autres classes déchaînent les feux de l’enfer ou appellent la glace du ciel ou commandent une armée de clones illusoires. Si je veux jouer un gros frappeur tanky, je préférerais de loin être un paladin ou un chevalier de la mort. Tellement plus de saveur.

D’autres types que je n’aime pas (mais auxquels je suis plus ouvert que le guerrier) sont les prêtres guérisseurs génériques, les mages de base sans rebondissement ni mécanique unique, les bardes et la plupart des classes de familiers.

Mais encore une fois, cela dépend vraiment de l’exécution. J’ai bien aimé jouer un guerrier dans Guild Wars 2, et en Légion. Les classes pour animaux de compagnie ne sont pas mes préférées dans la plupart des MMO traditionnels, mais je les aime dans les ARPG.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image sous le header