Actualités / Jeux

Fight or Kite: Conqueror’s Blade apporte l’ambiance de Dynasty Warriors au genre MMO

Fight or Kite: Conqueror's Blade apporte l'ambiance de Dynasty Warriors au genre MMO

Cette dernière semaine a été un peu légère dans le département des jeux. C’était l’heure de la dinde pour moi et beaucoup aux États-Unis, alors j’espère que vous avez tous eu le temps de vous détendre un peu. Le temps que j’ai dû consacrer au jeu a été principalement consacré à des jeux solo ou MultiVersusmême si j’ai considérablement réduit mon temps.

Pourtant, quand j’ai vu ça Lame du conquérant allait publier une mise à jour axée sur les anciennes forces militaires perses, je devais simplement la télécharger. Après tout, nous avons fait les Romains, les Égyptiens et les Grecs un million de fois ! Nous avons des chevaliers teutoniques médiévaux combattant des samouraïs et des vikings partout. Mais l’ancienne Perse était l’un des plus grands empires que le monde ait jamais vus, et pourtant en dehors de Âge des empires II et le Prince de Perse série (qui a été très malheureusement assassinée), nous n’avons en fait pas beaucoup de jeux, et encore moins de MMO, avec un thème persan. L’original Guerres de guilde Je me suis rapproché de la classe Dervish, mais je n’ai pas vu grand-chose dans les MMO au-delà de cela.

Jetons donc un coup d’œil rapide aux nouvelles pour Lame du conquérant et voir ce qu’il a ajouté. Nous avons des guerriers brandissant des cimeterres, sympa. Une cavalerie à dos de chameau, qui est un peu plus arabe que persane, mais je suppose que les éléphants auraient été trop différents des chevaux pour être modélisés. Les Hasashins sont un autre ajout solide. Ce sont des assassins mais semblent adopter l’approche de Frank Miller envers les Perses. Enfin, nous jetons un coup d’œil à la nouvelle classe d’armes présentée dans la vidéo des projecteurs, qui semble que la princesse Jasmine a décidé que jouer la jolie monnaie d’échange ne fonctionnait plus pour elle et qu’elle préférait simplement assassiner un groupe d’imbéciles. Un concept cool, mais nous avons peut-être sauté le requin sur celui-là.

Malheureusement, aussi cool que tout cela soit, il a littéralement chuté le jour de Thanksgiving aux États-Unis, donc je n’ai pas encore joué au nouveau contenu. Donc, avant le patch, j’ai essayé le jeu existant pour voir comment il fonctionne et évaluer s’il pouvait retenir mon attention encore quelques semaines pour découvrir en quoi consiste vraiment toute la nouvelle mise à jour.

Un mélange intéressant de mécanismes MMO qui ressemble finalement à une arène multijoueur typique

Vous savez, en regardant les vidéos et les écrans de Lame du conquérant, J’ai vraiment pensé que ça avait l’air bien, mais pas vraiment comme un MMO. Les graphismes et les animations sont solides. L’idée que vous pouvez contrôler une unité entière de guerriers est également assez unique. Mais j’avais des doutes sur le caractère MMO de celui-ci. Du point de vue d’un étranger, cela ressemble beaucoup à certaines des arènes multijoueurs récentes que j’ai vues. ça m’a rappelé un peu Havre de guerre. Pourtant, d’après sa propre description, il est présenté comme un « MMO d’action tactique », vous devez donc vous demander s’il y a plus que cela après tout.

Eh bien, je l’ai lancé et ma réponse définitive quant à savoir si c’est un MMO ou non est un gros… « Peut-être? »

Honnêtement, c’est un peu difficile à dire. Il se passe certainement plus que dans votre jeu d’arène typique. En fait, vous pouvez créer votre propre personnage, ce dont je suis toujours fan. Vous avez du matériel à équiper et à améliorer, et au fur et à mesure que vous progressez, vous devez dépenser vos points d’attribut pour améliorer vos statistiques. Après le didacticiel, vous êtes même déposé dans une ville avec un tas d’autres joueurs qui courent partout. Donc, toutes ces choses sont hautement RPG et très MMO.

Pourtant, le gameplay était jusqu’à présent très lobby-ish. Alors que vous êtes en effet dans une ville peuplée d’autres joueurs, les quêtes jusqu’à présent n’ont été qu’une interaction à un dialogue qui vous dirige vers une série de menus sur lesquels cliquer. Et quand je dis une série de menus, je veux dire un série. Vous en ouvrirez une, qui vous dirigera vers une autre, puis une autre, puis une autre, jusqu’à ce que vous ayez finalement cliqué sur toutes les cases et que vous soyez prêt à jouer à nouveau. La partie «rejouer» est l’endroit où vous ouvrez simplement le menu PvP et rejoignez un match.

Il y avait plusieurs dialogues qui mentionnaient le combat en monde ouvert et même les guildes – connues sous le nom de Maisons dans le jeu. Je n’ai pas encore assez joué pour voir si les maisons incluront un hall de guilde ou si elles sont juste un moyen léger d’organiser les joueurs, mais j’espère que j’en verrai plus bientôt. Il y a aussi une grande carte du monde qui semble avoir des zones divisées et sous le contrôle de divers groupes – vraisemblablement des joueurs.

En résumé, le jeu est plus qu’il n’y paraît, mais je ne suis pas encore sûr de la profondeur du terrier du lapin. C’est vraiment prometteur, en fait. Ça m’a suffisamment enfermé pour que je veuille en savoir plus. Que puis-je faire en rejoignant une Maison ? Le combat en monde ouvert est-il vraiment votre monde persistant MMO typique (douteux) ou est-ce plutôt Guild Wars classique monde instancié dans le lobby (plein d’espoir) ? Ou est-ce en fait plus éloigné des mondes MMO et plus proche de rejoindre une arène qui représente cette tranche de la carte (attendue) ? Je vais devoir continuer à jouer pour répondre à ces questions.

Le combat rappelle beaucoup Guerriers de la dynastie

Je l’ai taquiné au sommet, mais le sentiment que vous ressentez en vous battant Lame du conquérant me ramène vraiment à jouer Guerriers de la dynastie. Vous jouez en tant que général et vous avez un ensemble d’unités à vos ordres. Dans Guerriers de la dynastie les unités suivaient généralement leurs chemins prédéfinis et vous couriez simplement avec elles pour tuer l’autre armée, mais ici, vous devez en fait organiser et contrôler les unités.

En entrant dans une bataille, vous pouvez configurer un certain nombre d’unités que vous souhaitez avoir à votre disposition pendant le combat. Cependant, une seule unité est sortie à la fois (du moins à mon niveau actuel, c’est le cas). Pendant le combat, vous pouvez trouver des points de ravitaillement qui vous permettront de ravitailler vos troupes (les flèches peuvent s’épuiser pendant un combat) ou même d’échanger votre unité actuelle contre l’une des autres que vous avez définies comme disponibles. Vous avez quelques commandes pour chaque unité de suivre, d’attaquer à volonté et de maintenir la position. En plus de cela, les unités auront quelques compétences que vous pourrez également utiliser. Dans l’ensemble, c’est une expérience vraiment satisfaisante.

Ensuite, il y a votre personnage général, qui vous permet de courir et de frapper les troupes ennemies. Tout comme dans Guerriers de la dynastie, ces soldats adverses ne sont que du fourrage pour votre héros : vous n’avez qu’à trancher et à découper. Vous disposez de cinq compétences, dont une capacité ultime. Puisqu’il y a tellement de capacités entre vous et vos troupes, le jeu utilise un schéma de contrôle similaire à ceux trouvés dans de nombreux jeux FPS, déployant Q, E, R, T, etc. pour vos compétences personnelles. Les touches 1 à 0 sont par défaut les commandes de l’unité principalement. Il me faut un peu de temps pour être à l’aise avec ça, mais ce n’est pas scandaleux.

Maintenant, puisque le gameplay est si similaire à Guerriers de la dynastie, cela signifie qu’il y a potentiellement des tonnes d’unités à l’écran à tout moment. Cela peut être assez éprouvant pour votre PC si votre plate-forme n’est pas à jour. Ma machine s’améliore depuis des années, mais en tant que personne qui joue principalement à des MMO dessus, je n’ai jamais vraiment eu de problèmes auparavant. Même en jouant Nouveau monde avec les graphismes réglés sur moyen-bas, je pense que le jeu a toujours l’air incroyable et se joue en douceur.

Ce n’est pas le cas ici. Jamais dans ma carrière de joueur, je n’ai eu l’impression que ma plate-forme était si patate. C’est vraiment bien triste. Je l’ai mis en qualité poubelle, et pourtant ce n’est toujours pas génial. Triste. Bien sûr, cela pourrait aussi être une chose côté serveur ; Je ne sais pas vraiment. Peut-être qu’ils pourraient utiliser un moteur agréable et puissant. Gardez cela à l’esprit si vous utilisez une ancienne plate-forme comme la mienne.

Les modes de jeu ne se limitent pas au PvP

À mon stade actuel du jeu, je n’ai pas encore expérimenté tout ce que le jeu propose, mais je peux déjà voir les différents modes de jeu qui m’attendent à travers les menus. Il se sent certainement comme Lame du conquérant est principalement centré sur le PvP, mais il existe clairement des modes et des événements PvE.

J’espère que les modes PvE offrent des activités auxquelles les Maisons peuvent participer ensemble – quelque chose qui agit peut-être comme un donjon. Étant donné que les armées des joueurs sont constituées d’unités qui présentent divers avantages et inconvénients par rapport à différents types d’unités, cela pourrait constituer un événement organisé amusant où vous et votre équipe devez élaborer une stratégie pour savoir qui apporte quels types d’unités et quand vous les échangez.

Ce sont donc mes premières réflexions sur Lame du conquérant. Il y a beaucoup à vivre ici, et je sais que je n’ai fait qu’effleurer la surface. Je n’ai même pas pu expliquer à quel point les arborescences d’unités sont détaillées ou comment vous pouvez monter de niveau et personnaliser votre construction. J’espère que je pourrai passer plus de temps et m’y plonger un peu plus dans les semaines à venir. Je dois mettre la main sur cette nouvelle mise à jour sur le thème persan, après tout. C’est un jeu gratuit et le jeu a des mises à jour régulières, alors jetez-y un coup d’œil – peut-être que je vous verrai dans le jeu !

Noter cet article

Articles en lien