Actualités / Jeux

Les écoles gaming, une nouvelle mode ?

gamignschool

L’émergence d’une nouvelle industrie

Deux canapés, deux grands fauteuils, deux écrans, deux Xbox et un Nintendo Switch. Cet environnement n’est rien d’autre que l’entrée du Gaming Campus, une école spécialisée dans les jeux vidéo et les sports électroniques (concours de jeux vidéo) basée à Lyon. Ce tout nouveau campus de 1 900 m2 est situé en centre-ville, à proximité de l’Université Jean-Moulin et accueille 232 étudiants, un peu moins de deux ans après l’ouverture du campus.

L’école a été fondée par Thierry Debarnot, co-fondateur de Digischool, la start-up dédiée aux études et à l’orientation, et Valérie Dmitrovic, ancienne responsable du groupe Ionis (Iseg, Epitech).

Les jeux vidéo ont le vent en poupe

Les deux fondateurs se réjouissent de la croissance du secteur, qui représentera 120 milliards de dollars en 2018. « Il y a déjà beaucoup de talents techniques, mais l’orientation commerciale est encore trop faible : tous les spécialistes du secteur disent avoir du mal à trouver des profils ayant des compétences en gestion en plus de la connaissance des jeux vidéo », explique M. Debarnot.

« Et l’industrie embauche des gens », confirme Julien Millet, fondateur d’un studio de jeux vidéo à Lyon et enseignant à l’école. « L’industrie des jeux vidéo a poursuivi sa croissance brutale pendant près de 30 ans. C’est un marché colossal qui a un grand avenir », dit-il.

La plupart des jeunes sont inscrits à l’un des cours proposés sur le campus, en commerce, en développement informatique et en graphisme. Sur le campus, ils sont formés aux techniques de marketing, à la communication, au développement d’applications et au graphisme en 3D. Dans les couloirs, ils entrent en contact avec des athlètes de haut niveau, qui sont également inscrits sur le campus pour des formations spécifiques.

Sur Gaming Campus, l’apprentissage est basé sur des projets et il y a peu de cours théoriques. « Chaque semaine, les élèves travaillent seuls ou en groupe sur un sujet différent. Ils sont encadrés par des professionnels de l’industrie, mais ils continuent seuls », explique Valérie Dmitrovic, co-fondatrice de l’école.

Bien que les élèves ne doivent être présents que pendant trois jours, ils restent généralement dans l’enceinte de l’école. « Ici, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour aller de l’avant. L’infrastructure est formidable et nous nous sentons motivés », déclare Laudine, étudiante en troisième année. Cette semaine, les étudiants doivent trouver un personnage de série. Dans une petite salle de classe, un professionnel répond aux questions des élèves à mi-parcours du projet. L’échange se déroule entièrement en anglais, ce qui est essentiel dans un environnement très international. « C’est un vrai privilège de rencontrer ces professionnels, car ce sont des personnes que nous gardons dans notre réseau et ils peuvent nous engager comme stagiaires ou même nous embaucher lorsque nous serons diplômés », espère Ella, 23 ans. L’avenir nous le dira : la première promotion sera diplômée en 2021.

Des diplômes dans un domaine d’avenir

Les programmes proposés par ces nouvelles écoles sont nombreux et diversifiés, nous en avons gardés certains pour vous

Diplôme de journalisme, docu et fiction

« Le journalisme n’a pas le monopole des contenus numériques », explique Cédric Rouquette, directeur général de W. Ce diplôme, lancé en 2016 par Julie Joly, directrice du CFJ (Centre de formation des journalistes), l’une des meilleures écoles françaises, forme des rédacteurs « nouvelle génération » capables d’écrire pour le web et de créer des contenus numériques (vidéos, reportages, etc.) pour les médias et les entreprises. Certains diplômés s’inscrivent ensuite au CFJ.

Développeur web

Cette formation réconcilie les développeurs informatiques avec les concepteurs. Centré sur les métiers du web, ce diplôme propose des formations dans un large éventail de métiers : graphisme, marketing numérique, informatique, bases de données, etc.

Diplôme en environnement

Ce programme de licence axé sur les métiers de l’environnement a été lancé par l’ESI, une école professionnelle. Les jeunes mèneront des recherches sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et le développement durable.

Licence en gestion immobilière

Estimer la valeur d’un bien, conseiller les clients, gérer la préservation d’un immeuble ou d’un ensemble immobilier : telles sont les compétences développées dans cette formation de trois ans proposés par l’École supérieure des professions immobilières, école de référence fondée en 1972.

Diplôme en conception et animation 3D

Ican Design a créé ce diplôme qui combine les sciences graphiques et informatiques et mène à des professions populaires dans les jeux vidéo, l’animation et la publicité.

Noter cet article

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.