Actualités / Jeux

Activision-Blizzard Q1 2021 Financials: Blizzard a perdu près de 29% de sa base de joueurs actifs en trois ans

Bienvenue à nouveau, mes amis: il est temps pour un autre rapport d’investisseur Activision-Blizzard, et nous nous attendons à ce que celui-ci soit un conduire. Les lecteurs se rappelleront que ces deux dernières années ont été folles pour l’entreprise alors que 2019 a été marquée par des licenciements massifs, le boycott de la Blitzchung, une faible BlizzCon et une chute des revenus annuels pendant cinq trimestres consécutifs en mai 2019, août 2019, novembre 2019 et février 2020 Mai 2020. La baisse des revenus du premier trimestre 2020 a été très légère et proche de l’aplatissement, puis au deuxième trimestre, les revenus annuels de la société ont augmenté pour la première fois en six trimestres grâce aux verrouillages COVID-19. Le troisième trimestre a vu ces revenus se stabiliser, tandis que le quatrième trimestre a vu les revenus augmenter de 17%, ce qui suggère que la société avait finalement franchi un véritable virage, malgré le fait que tout allait bien aux investisseurs.

Mais cette fois-ci, le rapport des investisseurs fait suite à des catastrophes massives de relations publiques, alors qu’Activision-Blizzard a forcé une nouvelle série de licenciements et a permis à Bobby Kotick d’empocher 200 millions de dollars de bonus. La semaine dernière, la société a annoncé qu’elle réduisait de moitié le salaire et les bonus futurs de Kotick, ce qui semble franchement être un geste vide dans les circonstances, étant donné que les investisseurs agitent pour cela depuis un an et que le moment de l’annonce impliquait un effort pour apaiser ébouriffé plumes d’investisseur.

Dans tous les cas, nous avons maintenant les résultats du premier trimestre, qui étaient en fait très bien. Mieux que bien, avec des revenus de 2,28 milliards de dollars, une augmentation significative par rapport à ce trimestre de l’année dernière, bien que, bien sûr, ce trimestre de l’année dernière n’ait pas été formidable pour commencer. Une fois de plus, les faiseurs d’argent sont Appel du devoir, World of Warcraft, et Candy Crush.

«Pour le trimestre clos le 31 mars 2021, les revenus nets d’Activision Blizzard présentés conformément aux PCGR s’élevaient à 2,28 milliards de dollars, contre 1,79 milliard de dollars pour le premier trimestre de 2020. Les revenus nets selon les PCGR des chaînes numériques étaient de 2,01 milliards de dollars. La marge opérationnelle GAAP était de 35%. Le bénéfice GAAP par action diluée était de 0,79 USD, contre 0,65 USD pour le premier trimestre de 2020. Sur une base non-GAAP, la marge opérationnelle d’Activision Blizzard était de 43% et le bénéfice par action diluée de 0,98 USD, contre 0,76 USD pour le premier trimestre de 2020. Pour le trimestre, le flux de trésorerie d’exploitation s’est élevé à 844 millions de dollars, contre 148 millions de dollars pour le premier trimestre de 2020. Pour la période de douze mois, le flux de trésorerie d’exploitation s’est élevé à 2,95 milliards de dollars. »

En ce qui concerne Blizzard en particulier, la société parle WoW Classic et World of Warcraft Shadowlands, ce qui a apparemment entraîné la croissance des revenus de Blizzard de 7% en glissement annuel. Foyer semble bien se porter aussi. Le presseur réitère un lancement mondial pour Diablo Immortel cette année.

Comme nous l’avons noté le mois dernier, Blizzard continue de perdre des utilisateurs actifs mensuels sur tous ses titres; il a maintenant perdu 11 millions de joueurs au cours des trois dernières années, soit 29% selon le nombre d’utilisateurs actifs mensuels préférés de Blizzard. Deux millions d’entre eux se sont taris juste depuis le quatrième trimestre 2020. Brutal. MAU remontant au premier trimestre 2018:

38 millions au T1 2018
37M au T2 2018
37M au T3 2018 (BFA)
35M au T4 2018 (licenciements massifs)
32M au T1 2019
32 millions au T2 2019
33 millions au troisième trimestre 2019 (WoW Classic)
32 millions au T4 2019 (Blitzchung)
32 millions au T1 2020 (COVID-19)
32 millions au T2 2020 (COVID-19)
30 millions au T3 2020 (COVID-19)
29 millions au T4 2020 (COVID-19, Shadowlands)
27 millions au T1 2021 (ce trimestre)

Nous mettrons à jour avec les éléments importants pour nous de la conférence téléphonique ci-dessous au fur et à mesure de son déroulement. Un peu de contexte en attendant:

Bits pertinents des conférences téléphoniques

• Kotick est une fois de plus une expansion prometteuse d’équipes spécifiques. La nouveauté ici est une expansion supplémentaire en Pologne, en Chine, en Australie et au Canada. Évidemment, aucune mention des multiples cycles de licenciements, dont certains en Australie, déjà.
• Les diapositives promettent qu’Activision-Blizzard «a l’intention[s] d’embaucher plus de 2000 développeurs au cours des deux prochaines années, dont le triple de la taille de certaines équipes franchisées d’ici la fin de l’année prochaine par rapport à 2019. » Encore une fois, les grosses mises à pied ont eu lieu au début de 2019. De plus, ce nombre ne cesse de changer d’un trimestre à l’autre; en février, ils disaient 3000, pas 2000.

• AB répète les trucs sur «l’échelle» et «l’engagement» pour Wow, ce qui ne veut rien dire. Mais ça sonne comme si Wow est le jeu clé qui empêche les MAU de chuter encore plus rapidement, suivi de Hearthstone. Blizzard compte clairement sur Croisade ardente.

Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *