A la une, Actualités / Jeux

Black Clover : critique et avis d’un shônen classique mais épique

black clover anime jeunes garçons

Si vous hésitez à commencer l’anime Black Clover du studio Pierrot, ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider à prendre cette décision ! Dans cette article vous trouverez toutes les informations liées à l’anime et notre avis sur le sujet.

Résumé du manga :

L’histoire nous emmène dans un monde gouverné par la magie développée par des grimoires. Asta et Yuno sont deux frères adoptifs qui ne rêvent que d’une chose : devenir Empereur Mage au Royaume de Clover.

Or, en grandissant, un grand fossé s’est creusé entre eux. La cause étant la différence de puissances qu’ils détiennent. Yuno est un magicien de génie alors que Asta ne semble pas pouvoir utiliser la magie et compense cette lacune en s’entraînant d’arrache pied physiquement en gardant en tête son but ultime de devenir Empereur Mage.

Lorsque l’heure de recevoir leurs grimoires vient enfin, à l’âge de 15 ans, Yuno reçoit un grimoire avec un trèfle à quatre feuilles (la plupart en reçoivent un avec un trèfle à 3 feuilles), tandis que Asta n’en reçoit aucun.

Toutefois, lorsque Yuno se retrouve menacé après la cérémonie de remise des grimoires, le vrai pouvoir d’Asta se réveille et celui-ci reçoit un grimoire avec un trèfle à 5 feuilles.

De là, tout deux prennent des chemins différents afin de développer leur pouvoir et ainsi se perfectionner au gré des combats avec des ennemis qu’ils rencontreront. Par la suite, Asta intégrera notamment l’Escouade magique Black Bull (Taureaux noirs), l’une des plus attachantes et destructrices du Royaume de Clover.

Une histoire classique de shônen : la critique

Black Clover est avant tout un manga écrit par Yuki TABATA depuis 2015 et publié aux éditions Kaze en France un an après. L’adaptation en animé n’est arrivée qu’en 2017, reprenant fidèlement l’histoire du manga.

Ce shônen détient un scénario des plus classiques mais malgré tout accrocheur de part ses bandes son originales et ses combats épiques et palpitants. On y retrouve les mêmes codes que dans Naruto par exemple, ce qui nous laisse un peu sur notre faim et nous lasse plus rapidement.

De plus, niveau animation ce n’est pas très joli à regarder mais l’anime offre tout de même de belles scènes qui durent sur la longueur pour ainsi faire perdurer le spectacle. De quoi nous inciter à rester devant l’écran au fur et à mesure des épisodes qui défilent à une vitesse folle sans que l’on ne s’en rende compte.

Par ailleurs, ce qui fait de Black Clover un anime plaisant à regarder est sans conteste ses personnages attachants et ce, même s’il faut se l’avouer, Asta peut être agaçant à cause de ses cris à répétition et à la voix parfois trop aigüe. Cependant c’est un anti-héro très honorable pour qui on éprouve de la compassion et de l’espoir à la vu de son évolution au fil de l’histoire. Son courage et sa détermination à tout épreuve sont tout ce qu’il y a de plus admirable et c’est pour cette raison que l’on s’identifie assez facilement à lui.

Black Clover : des opening à couper le souffle

En outre, ce qui fait la hype de l’anime Black Clover c’est incontestablement ses opening à la mélodie addictive qu’on ne se lasse pas d’écouter, que ce soit en soirée entre potes ou dans sa salle de bain en se préparant le matin, et qui met tout de suite de bonne humeur.

Les opening les plus connus qui circulent constamment sur les réseaux sociaux en ce moment et qui font de l’ombre à ceux de Naruto Shippuden, LA référence par excellence, sont l’opening 3 (Black Catcher) et l’opening 10 (Black Rover) interprétés par le même groupe japonais: Romix.

Je vous laisse découvrir ce chef d’œuvre musical qu’est l’opening 10 accompagné de son visuel, juste en dessous si vous ne le connaissez pas encore (ce qui serait une grave erreur).

Une fin de l’anime très récente et déjà un film annoncé

La fin de l’anime Black Clover a eu lieu le 30 mars avec la diffusion de l’ultime épisode 170 sur Crunchyroll, alors que le manga est encore en cours pour le moment avec ses 28 tomes au Japon et 27 en France.

Une histoire qui aura duré 4 belles années aux côté d’Asta et ses amis.

Mais rien n’est encore fini ! En effet, un film a été annoncé pour le shônen Black Clover le dimanche 28 mars, pour le plus grand plaisir des fans qui voyaient déjà la fin de la licence. Malheureusement nous n’avons pas d’autres informations à ce jour. On espère qu’elles seront communiquées très rapidement tant l’attente est insoutenable.

L’avis de la rédaction

En bref, malgré les caractéristiques typiques du genre shônen, cet anime n’est pas une révolution dans le monde de l’animation japonaise mais il se laisse très facilement regarder et les scènes ne manqueront pas de vous faire ressentir toutes sortes d’émotions.

Je vous recommande alors de le binge watch sans modération !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *