À la une, Actualités / Jeux

Kingdom Hearts 4 : le retour d’une licence pleine de magie

Kingdom Hearts

Le 10 avril 2022, au cours d’une présentation dédiée aux vingt ans de la série Kingdom Hearts, le développement d’un nouvel épisode a été annoncé. Aujourd’hui, les fans regardent en boucle la première bande-annonce, sortie au cours de l’évènement, dans le but de trouver de nouveaux détails cachés. À cette occasion, retour sur deux décennies de pure magie, entre Disney et RPG.

 

À l’occasion des vingt ans de la sortie du premier Kingdom Hearts sur PS2, Square Enix a notamment organisé un évènement physique à Shibuya, un quartier de Tokyo que l’on peut retrouver dans certains jeux de la licence sous le nom de Quadratum. Au cours de cet évènement, les fans ont eu l’occasion de profiter d’un concert reprenant les musiques les plus connues de la saga, de sessions de questions-réponses avec l’équipe de développement, mais aussi une exposition retraçant l’histoire de la série avec de nombreuses illustrations exposées.

 

Mais, ce qui a le plus retenu l’attention des fans, c’est la conférence à portes fermées pendant laquelle la première bande-annonce de Kingdom Hearts 4 a été diffusée. À l’origine réservée aux personnes sur place à ce moment, la bande-annonce a été finalement été diffusée au reste du monde quelques jours plus tard. Malgré l’attente, l’effet a été le même sur les fans du monde entier.

 

Pour celles et ceux qui ne seraient pas familiers avec les aventures de Sora, Donald et Dingo, voici un petit historique de la série, de ses origines à nos jours.

 

Les prémices d’une saga iconique

 

L’idée du premier Kingdom Hearts vient au cours d’une discussion entre Shinji Hashimoto et Hironobu Sakaguchi, respectivement producteur et créateur de la série Final Fantasy. Les deux hommes échangeaient à propos du jeu Super Mario 64, et de cette conversation est née l’envie de créer un jeu offrant une grande liberté de mouvement au joueur dans un environnement en trois dimensions. Cependant, Hashimoto et Sakaguchi déplorèrent que seuls des personnages aussi populaires que ceux de Disney soient en mesure de rivaliser avec le mastodonte qu’est Mario.

 

Tetsuya Nomura (character designer pour la série Final Fantasy, entre autres) s’est porté volontaire auprès des deux hommes pour diriger leur nouveau projet. Mais c’est par un heureux hasard qu’une rencontre a permis au jeu de voir le jour sous la forme qu’on lui connaît aujourd’hui. Au début des années 2000, Square et Disney partageaient les mêmes locaux au Japon, ce qui a permis à Hashimoto de rencontrer un dirigeant de la branche japonaise de Disney dans un ascenseur. Après un bref échange, un rendez-vous était pris et les producteurs du jeu ont pu présenter leur idée directement à Disney. Au total, plus d’une centaine de personnes auront travaillé conjointement pour donner vie aux aventures de Sora.

 

La première aventure de Sora

 

Kingdom Hearts suit les aventures de Sora, un jeune garçon vivant sur l’île du Destin avec ses amis Riku et Kairi. Alors que l’île est attaquée un soir par des créatures obscures, les Sans-cœur, Sora entre en possession de la Keyblade, une épée en forme de clé et seule arme permettant de vaincre ces monstres venus de l’ombre. Pendant l’attaque, l’île est détruite et Sora est envoyé dans une ville lointaine, où il rencontrera Donald et Dingo, envoyés par le roi Mickey pour trouver la « clé » qui permettra de protéger les mondes des ténèbres.

 

Sora, Donald et Dingo vont alors faire équipe et traverser plusieurs mondes issus d’univers Disney bien connus, comme ceux d’Alice aux Pays des Merveilles, d’Aladdin, de Winnie l’ourson, de la Belle et la Bête et bien d’autres. Pendant ce temps, Maléfique recrute un groupe de méchants afin de trouver les Sept Princesses de cœur, des jeunes filles ne possédant aucune trace de ténèbres en elles et qui, une fois réunies, déverrouilleront la serrure qui permet d’atteindre le Kingdom Hearts, le royaume des cœurs. On dit de ce royaume qu’il renferme une grande source de pouvoir et de sagesse, ce qui en fait une cible de choix pour les individus mal intentionnés.

 

Maléfique en profite également pour corrompre Riku, l’ami de Sora, en lui promettant de retrouver Kairi qui a disparu entre temps et en lui faisant croire que Sora a abandonné ses anciens amis pour d’autres ainsi que pour la Keyblade. Sora, Donald et Dingo finissent par vaincre Maléfique et combattent Riku, possédé par Ansem, un homme ayant succombé aux ténèbres du cœur des hommes. Ayant réussi à trouver le cœur de Kairi, qui avait disparu, Sora décide d’aller combattre Ansem, mais ce dernier meurt en ouvrant la porte de Kingdom Hearts, la lumière contenue dans ce monde le désintégrant.

 

Pour éviter que les Sans-cœur n’envahissent le Kingdom Hearts, Sora, Donald et Dingo, aidés du roi Mickey et de Riku qui se trouvent de l’autre côté de la porte, referment l’entrée au monde. Le jeu se termine alors que les trois compères reçoivent une lettre cachetée du sceau royal, ce qui présage une suite à l’histoire.

 

Le retour de la légende

 

Et suite il y a eu, tant le premier opus de la série a eu du succès ! Avec plus de 5,6 millions d’exemplaires vendus à travers le monde, dont 1,1 million vendu en Europe, 1,5 million au Japon et 3 millions en Amérique du Nord, c’est le dixième jeu le plus vendu sur PlayStation 2. Et les critiques n’étaient pas en reste. Avec des notes frôlant la perfection dans tous les médias ayant testé le jeu, il est encore aujourd’hui considéré comme un classique par tous ceux qui y ont joué.

 

C’est pour cela que dès 2004 sort une première suite sur Game Boy Advance, Kingdom Hearts : Chain of Memories. Ce jeu prend place directement après la fin du premier opus, et voit Sora évoluer dans le Manoir Oblivion, un endroit mystérieux où tous ceux qui y pénètrent perdent leur mémoire. C’est dans ce jeu que l’Organisation XIII fait pour la première fois son apparition, avant de revenir dans d’autres épisodes de la série.

 

Puis sort en 2006 le troisième épisode de la série, Kingdom Hearts II. L’histoire se déroule un an après Chain of Memories, les héros étant restés inanimés le temps de retrouver tous leurs souvenirs. Cette fois-ci, Sora, toujours accompagné de Donald et Dingo, devra à nouveau parcourir plusieurs mondes issus d’univers Disney, certains connus, d’autres encore inédits comme celui de Mulan, de Pirates des Caraïbes ou encore de Tron. L’antagoniste principal du jeu est la mystérieuse Organisation XIII, un groupe de Similis (des individus ayant perdu leur cœur), qui cherche à s’emparer du pouvoir de Kingdom Hearts et des cœurs qu’il contient afin de redevenir des personnes « complètes ». Sora finira par vaincre Xemnas, le leader de l’Organisation XIII ainsi que le véritable Ansem, car celui qu’il avait combattu dans le premier jeu était un imposteur. Une fois l’aventure terminée, Sora, Riku et Kairi retournent chez eux, sur l’île du Destin.

 

Plusieurs épisodes sont par la suite sortis, principalement sur consoles portables mais aussi sur téléphones mobiles, afin de rendre l’histoire plus riche en ajoutant de nouveaux éléments et personnages, d’éclairer des zones d’ombre ou de faire le lien entre plusieurs autres jeux. C’est le cas de Kingdom Hearts : Coded (2008),358/2 Days (2009), Birth by Sleep, ainsi que sa suite A fragmentary passage (2010), et Dream Drop Distance (2012). Un jeu de rôle en ligne a également vu le jour, sous le nom de Kingdom Hearts χ (2013).

 

Malgré tous ces épisodes intermédiaires, les fans attendaient avec impatience la sortie d’un troisième opus numéroté afin de continuer l’aventure principale de Sora. Officialisé le 10 juin 2013 lors de l’E3 de la même année, Kingdom Hearts III ne sortira qu’en janvier 2019 soit treize ans après le dernier épisode de la série principale. Dans cet épisode, Sora fait face à la Véritable Organisation XIII, dirigée par Maître Xehanort, un homme s’étant donné pour but de recréer la Guerre des Keyblades, une grande bataille ayant eu lieu entre tous les porteurs de Keyblades pour s’emparer de la clé ultime : la χ-blade, une arme permettant de contrôler Kingdom Hearts. À la fin de l’histoire, après que Sora a vaincu Maître Xehanort et son Organisation, il décide d’utiliser un nouveau pouvoir afin de faire revenir Kairi, qui avait été vaincue par Xehanort. Kairi revient à la vie, mais Sora lui ne revient pas.

 

Du Star Wars dans mon RPG ?!

 

On ne sait pas grand-chose de Kingdom Hearts IV depuis son annonce, mis à part que nous n’en connaissons ni la date de sortie, ni les plateformes sur lesquelles il sera disponible. Cependant, certains fans ont remarqué des éléments dans la bande-annonce qui laissent présager la présence de l’univers Star Wars dans ce nouvel opus. En effet, un des plans de la forêt laisse voir des arbres faisant étrangement penser à la planète Endor, où vivent notamment les Ewoks. Et dans un autre plan, on peut apercevoir une forme métallique qui ressemble fortement au pied d’un AT-ST, un véhicule d’assaut utilisé par l’Empire sur Endor.

 

De plus, la dernière scène de la bande-annonce montre Donald et Dingo à la recherche de quelqu’un dans un environnement très sombre. Plus tard, ils se font surprendre par un personnage leur demandant où ils pensent aller, avec une lueur bleue se transformant en un feu rougeoyant. Il n’en faut pas plus pour les fans, qui imaginent déjà Hadès interagissant avec les deux compères.

 

Une franchise prolifique avec un bel avenir

 

Avec pas moins de 15 jeux sortis, six remakes et trois compilations, la série ne manque pas de titres à essayer. Mais ce n’est pas tout ! Au fil des années, plusieurs épisodes ont été adaptés en mangas ainsi qu’en light novels, avec quelques modifications pour remédier à la perte d’interactivité qu’un jeu vidéo permet d’offrir. Avis aux joueurs, un jeu de cartes à collectionner existe également, de quoi patienter avant la sortie de Kingdom Hearts 4 !

Noter cet article

author-avatar

Enzo Martinez

Étudiant en journalisme à l’ISCPA Lyon, j’espère travailler dans une publication traitant de mes passions. Grand amateur de pop culture, j'aime écrire sur des sujets tels que le jeu vidéo, le cinéma et la musique.