Playstation

Pratique: Call of Duty: Black Ops Cold War ne pourrait pas être plus différent

Call Of Duty: Black Ops Cold War ne pourrait pas être plus différent sur 1

Malgré le fait que certains se moqueront sans aucun doute de l'idée, Call of Duty: Black Ops Cold War pourrait être la plus grande déviation que la franchise ait faite depuis un certain temps. C'est à la fois en termes de sensation et de jeu de tir dans sa suite multijoueur, et nous ne pensons pas que le changement soit pour le mieux. Call of Duty: Modern Warfare de l'année dernière, et Call of Duty: Warzone qui a suivi, ont complètement revitalisé la série FPS déjà très populaire et nous nous attendions donc à quelque chose qui s'appuierait sur ces fondations dans le dernier effort de Treyarch. Mais ce n'est pas le cas. Cela ne ressemble pas du tout à un pas en avant. La façon dont Call of Duty: Black Ops Cold War joue est confuse.

Le test alpha du week-end dernier était court et pas exactement rempli de contenu, mais il a donné un aperçu suffisant de ce que le développeur basé à Santa Monica essaie de faire. Le jeu, du moins en ce moment, est étendu dans deux directions opposées. Sa boucle de jeu générale est plus rapide que jamais (et c'est dire quelque chose) tandis que votre personnage se sent beaucoup plus volumineux et plus lourd. Les deux idées ne semblent pas vraiment fonctionner à l'unisson, ce qui se traduit par des matchs multijoueurs qui se sentent presque en désaccord plus vous jouez.

Call Of Duty: Black Ops Cold War ne pourrait pas être plus différent sur 2

Bien que nous ayons déplacé la petite sélection de cartes à un rythme plus rapide qu'auparavant, il y a tellement plus de poids pour votre opérateur choisi – un peu comme une situation Killzone 2. Et cela ne semble tout simplement pas naturel, en particulier dans un titre de Call of Duty. Nous avons l'habitude de zipper dans une zone, d'accumuler des victoires en quelques secondes, puis d'être le destinataire de la même chose. C'est le compromis typique d'un combat en ligne, et malgré Call of Duty: Black Ops Cold War y parvient toujours par poussées, on a l'impression qu'il manque quelque chose. Honnêtement, il est difficile de déterminer exactement ce qui se passe dans le dernier projet Treyarch – c'est plus une question de sensation qu'une fonctionnalité qui est devenue voyou. Un personnage lourd combiné à un gameplay rapide ne fonctionne tout simplement pas de notre côté.

Mais qu'en est-il du contenu réel du test alpha? L'action 6v6 traditionnelle était disponible sur trois cartes et modes différents, tandis qu'une nouvelle interprétation des batailles à grande échelle de Call of Duty prenait la forme de Combined Arms. Le premier est ce qui nous a plu en grande partie avec une variété d'emplacements pour tester vos capacités à travers Team Deathmatch, Domination et Kill Confirmed. Le satellite doit être la carte la plus remarquable alors que les joueurs se battent à travers les dunes de sable pour contrôler l'objet détruit, Moscou est une fusillade à trois voies plus traditionnelle et Miami est une arène éclairée au néon qui peut être à la fois satisfaisante et misérable.

En ce sens, c'est la guerre typique de Call of Duty. Les pistolets ne sonnent pas et ne se sentent pas aussi puissants que l'effort impressionnant de l'année dernière, il nous manque cruellement le mécanisme de montage et les visuels sont étonnamment terne. Cependant, il est encore à peu près de faire le travail. Cependant, il n'y a jamais eu de changement aussi radical dans la conception entre les entrées – il y aura certainement des fans qui préfèrent Modern Warfare à Black Ops Cold War et s'en tiennent donc à ce qu'ils savent.

Call Of Duty: Black Ops Cold War ne pourrait pas être plus différent sur 3

Et puis il y a le mode 12v12 Combined Arms qui continue de nous faire nous demander pourquoi Activision dérange même de s'en prendre à la foule de Battlefield. Call of Duty a toujours consisté à s'engager dans des batailles intenses et rapides encore et encore, et chaque entrée a toujours eu du mal à traduire correctement cela en quelque chose qui s'adapte aux cartes plus grandes ainsi qu'aux véhicules. Black Ops Cold War n'est pas différent. Crossroads est une étendue de terre totalement inintéressante qui pourrait être considérée comme un paradis pour les tireurs d'élite, avec des lacs glacés dépourvus de couvert et des bunkers qui peuvent devenir son propre fort. Pendant ce temps, Armada est une version beaucoup plus excitante du concept car l'océan est le théâtre d'un conflit entre plusieurs navires. Ce doit être l'une des cartes les plus uniques à venir depuis un certain temps et Treyarch mérite le crédit pour cela.

Aussi bon que puisse être le concept, ces deux emplacements sont tout simplement trop grands pour leur propre bien. Le nombre de joueurs manquant signifie que vous pouvez courir sur le champ de bataille pendant une bonne minute ou deux avant de trouver quelqu'un, ou vous serez simplement pris en charge par un tireur d'élite caché dans un buisson à 200 mètres. Cela peut créer un temps vraiment nul qui vous fait perdre trop rapidement tout intérêt. Et à ce stade, allez-vous vraiment vous donner la peine de rester pour essayer d'améliorer la position de votre équipe? Probablement pas. Avec un nombre de joueurs qui ne semble déjà pas assez grand, ceux qui se retirent de l'expérience sont ceux qui se sauvent un peu de raison. Ne nous embêterons pas avec ces gros modes la prochaine fois, Activision.

Call Of Duty: Black Ops Cold War ne pourrait pas être plus différent sur 4

Nous sommes à moins de deux mois du lancement, il n'est donc pas encore temps de rendre un jugement final, mais si Call of Duty: Black Ops Cold War est livré avec la même sensation et les mêmes contrôles que ce test alpha, nous sommes assez confiants. il deviendra rapidement l'un des versements les plus controversés à ce jour. Il y a quelque chose qui cloche ici et nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander à quel point il y aura une scission entre les inconditionnels de Modern Warfare, Warzone et Black Ops Cold War. Cela va arriver, mais pour revenir au titre de cet article, il y a peut-être un autre facteur de différenciation. Comparé à l'incroyable entrée d'Infinity Ward, peut-être que le multijoueur de Call of Duty: Black Ops Cold War n'est tout simplement pas très bon.


Call of Duty: Black Ops Cold War arrive sur PS4 le 13 novembre 2020 et sera éligible à une mise à niveau gratuite de PlayStation 5 si vous achetez le bundle inter-génération spécifique. Avez-vous joué au test alpha du week-end dernier? Êtes-vous d'accord avec nos pensées? Partagez votre opinion complète dans les commentaires ci-dessous.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *