Playstation

Microsoft et Sony ont signé un accord pour garder Call of Duty sur PlayStation pendant « plusieurs années » au-delà du contrat actuel

microsoft-et-sony-ont-signe-un-accord-pour-garder-call

Une nouvelle déclaration partagée avec The Verge a révélé que Microsoft et Sony avaient signé un accord en janvier pour conserver la série Call of Duty sur le matériel PlayStation pendant « plusieurs années » après l’expiration de tous les contrats en cours. La nouvelle fait suite à une déclaration du gouvernement britannique selon laquelle il pourrait avoir besoin de plus de temps pour enquêter sur l’acquisition proposée par Microsoft d’Activision pour 69 milliards de dollars, craignant que l’accord ne nuise à « des rivaux récents et futurs dans les services d’abonnement multi-jeux et les jeux en nuage ».

Dans son intégralité, la nouvelle déclaration de Microsoft se lit comme suit : « En janvier, nous avons fourni un accord signé à Sony pour garantir Call of Duty sur PlayStation, avec la parité des fonctionnalités et du contenu, pendant au moins plusieurs années supplémentaires au-delà du contrat Sony actuel, une offre qui va bien au-delà des accords typiques de l’industrie du jeu. » Cela signifie que les futurs titres Call of Duty n’auront aucun contenu exclusif aux plates-formes Microsoft et qu’ils sortiront le même jour et à la même date sur les machines Sony.

Cependant, le libellé est juste assez ambigu pour suggérer que la franchise FPS pourrait un jour devenir exclusive au matériel Microsoft. On ne sait pas publiquement combien de temps durent les contrats actuels de Sony avec Activision, et le fait que les jeux continuent à sortir sur PlayStation « pendant plusieurs années » suggère qu’il pourrait y avoir une date d’expiration attachée à l’accord. Microsoft a déjà confirmé que la série Call of Duty – avec Diablo et Overwatch – sera intégrée au Game Pass, tandis que les utilisateurs de PlayStation devront, bien sûr, payer le prix fort. Reste à savoir si cela se produit dès la conclusion de l’accord ou non.

Microsoft a déclaré à maintes reprises qu’il ne retirerait pas la série Call of Duty des systèmes PlayStation, et cet accord – adressé à Jim Ryan du patron de Xbox Phil Spencer – voit essentiellement cette promesse écrite. Le gros point d’achoppement du rachat d’Activision par Microsoft semble en effet être ce qui se passe avec la franchise Call of Duty, et avec Crash Bandicoot et Tony Hawk’s Pro Skater non mentionnés, il ne serait pas surprenant qu’ils deviennent exclusifs.

Sony affirme que la série Call of Duty « influence [a] choix de console des utilisateurs » et ne serait pas « capable de rivaliser » avec un jeu à lui tout seul. « Même dans une mauvaise année, les joueurs restent fidèles à la marque et continuent d’acheter le jeu », fait valoir la société. Cet accord a été faite au tout début de l’année, mais Sony voit clairement toujours l’acquisition comme une menace malgré la promesse de Call of Duty pour les années à venir.

Noter cet article

Articles en lien